Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Changement de position pour Ben Simmons : Brett Brown brasse ses cartes

Les performances en séries des 76ers seront déterminantes pour l’avenir de Brett Brown à Philadelphie et l’entraîneur des 76ers semble avoir compris le message, se risquant enfin à remanier son alignement.

Les 76ers de Philadelphie auront une toute nouvelle allure la prochaine fois qu’ils apparaîtront sur votre écran. En effet, l’entraîneur-chef Brett Brown a enfin utilisé sa tête procédé au changement que plusieurs réclamaient : retirer Ben Simmons du poste de point guard :

Simmons pratique donc exclusivement à la position de power forward depuis la reprise des entraînements, reléguant ainsi Al Horford au poste de 6e homme. Pour ceux qui ne sont pas convaincus que cette décision soit la bonne, voici une image qui vaut mille mots :

temp.alleyoop360.com-changement-de-position-pour-ben-simmons-brett-brown-brasse-ses-cartes-2020-07-13_17-29-15_527692

À 6 pieds 10 pouces et 230 livres, Simmons est beaucoup mieux taillé pour la position #4 et semble être en parfait accord avec ce changement, lui qui a pris la nouvelle comme un vrai pro selon son entraîneur.

Tel que mentionné dans le tweet ci-haut, c’est maintenant Shake Milton qui occupe le poste de point guard partant, un rôle qui lui va à merveille selon Joel Embiid :

« [Milton] est notre point guard partant et il a l’opportunité de nous aider à accomplir ce dont nous croyons être capables. Il fait un travail incroyable pour diriger l’offensive et nous aurons besoin qu’il réussisse les tirs incontestés, tout comme il le faisait avant que la saison arrête. »

Joel Embiid via Philly Voice

Bref, l’enthousiasme règne chez les Sixers. Le nouvel alignement semble beaucoup mieux adapté au basketball moderne alors que Simmons pourra encore avoir le ballon dans ses mains lors des grands moments, sans que cela enlève un garde naturel de sur le terrain.

Est-ce le jour de la marmotte ou la renaissance des 76ers? Qui sait, mais chose certaine, le temps de l’année où les Sixers sont pris au sérieux est de retour. Reste à voir combien de temps cela durera…

– Encore des tests positifs, cette fois à l’intérieur de la bulle d’Orlando

– Bradley Beal rejoint A-Rod, Travis Kelce, Brian Urlacher et plusieurs autres dans un groupe d’investisseurs visant à acheter les Mets