Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

La NBA évalue un début de saison au mois de mars 2021

Le plan de la NBA serait d’amorcer la saison 2020-2021 en décembre, aux alentours de Noël. Il avait été discuté dans le passé que lancer le calendrier le 25 décembre pourrait être une idée intéressante afin de viser d’autres parts de marché – et la pandémie leur donnera vraisemblablement la chance de l’essayer. Néanmoins, le plan est aussi d’accueillir des amateurs dans les estrades, sans quoi des pertes de millions de dollars seraient engendrées. S’il n’est toujours pas possible d’admettre des partisans dans les amphithéâtres de la ligue à l’aube du début de l’année 2021, Adam Silver serait prêt à repousser le début de la saison en mars.

C’est à ce moment-là qu’une deuxième bulle à Chicago devient inévitable pour les huit équipes exclues. Si ce scénario devient réalité et qu’il n’y a pas de deuxième bulle, ces équipes ne disputeraient pas de match pendant une année presque complète. Les activités de la ligue ont été suspendues le 11 mars dernier.

Si un vaccin était trouvé et qu’il y avait une opportunité réelle d’amorcer une saison 100% normale au mois de mars, la NBA opterait pour un calendrier de mars à octobre 2021. Ainsi, une deuxième saison consécutive serait altérée jusqu’à l’automne pour décerner le Trophée Larry O’Brien. Après cette deuxième saison différente, la NBA décidera-t-elle de commencer à Noël… pour de bon?

Il est important de mentionner que les Jeux Olympiques d’été de 2021 auront lieu au mois de juillet/août et que la NBA pourrait être forcée de prendre une pause si les joueurs veulent s’y rendre pour représenter leur pays. Si la saison continuait durant les Olympiques, il pourrait y avoir des conflits au niveau des diffuseurs – et des joueurs.

S’il n’y a pas de solution vraisemblable à court terme au moment de prendre la décision, la saison reprendra en décembre et prendra fin en juillet. Les équipes seraient obligées de respecter les règles des différents États ; certains clubs pourraient accueillir des amateurs tandis que d’autres pourraient être franchement limités.

Si le stade de la pandémie est encore sévère et qu’un lieu neutre est nécessaire, il est assuré que les joueurs y seraient pour un maximum de 4 semaines avant de pouvoir retourner à la maison pour voir leur famille.

Disons que l’avenir est très incertain, quant au calendrier de la ligue. Il est possible que ce ne soit plus jamais pareil…

– Humble comme toujours, le Greek Freak.

– Un QI de 1000.