Kyrie Irving donne 1,5 M$ aux joueuses de la WNBA

Son absence de la bulle d’Orlando n’a pas empêché Kyrie Irving de rester impliqué dans l’univers basketball. Le point guard étoile des Nets de Brooklyn y va d’un geste d’impact d’immense générosité en mettant sur pieds un fonds d’environ 1,5 million de dollars américains, afin de venir en aide aux athlètes de la WNBA qui sont dans l’incapacité de participer au retour au jeu de la ligue féminine de basketball.

L’assistance qu’offre le fonds de KAI Empowerment, la toute dernière oeuvre de charité de Kyrie, permettra à plusieurs joueuses actives ne pouvant pas se rendre à la bulle de Bradenton en Floride de ne pas être assujetties à une insécurité monétaire.

Pour être éligible à recevoir l’appui du fonds, la joueuse doit répondre aux critères suivants :

  • Être une joueuse active ayant renoncé à sa participation de la campagne de 2020.
  • Procurer les détails de son renoncement.
  • Ne pas recevoir de support salarial d’une autre organisation.
  • Tous les renoncements de nature médicale doivent être en lien avec la pandémie de la Covid-19.

Les athlètes qui auront besoin de cette assistance monétaire devront soumettre leur application d’ici le 11 août prochain. À noter que la fondation KAI Empowerment est une branche de la fondation KAI Family.

Le meneur des Nets a fait les manchettes dans les dernières semaines en menant un groupe de joueurs qui s’opposaient au retour au jeu de la NBA, étant plutôt en faveur d’un combat continu contre les injustices sociales aux États-Unis.

L’All-Star à six reprises poursuit présentement sa quête d’une société plus équitable, exempte d’inégalités et de ségrégation raciales, un pas à la fois. Ce geste de générosité n’est qu’un de ces pas vers un pays plus inclusif, au sud de la frontière.

Uncle Drew est rémunéré à coups d’environ 34 millions par année, depuis qu’il a paraffiné son nouveau contrat de quatre ans et de 141 M$ à Brooklyn, l’été dernier. En 20 matchs à sa première saison en tant que Net, Kyrie a maintenu les impressionnantes moyennes de 27.4 PTS, 6.4 AST et 5.2 REB par rencontre.

Image par défaut
Liam Houde
Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.
Publications: 1053