Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Wizards vs Lakers : JR Smith prend feu à Orlando

Le vétéran JR Smith a fait remarquer sa présence lors du troisième et dernier scrimmage des Lakers, contribuant à la victoire des siens avec une performance de 20 points.

JR Smith a patienté plus d’un an pour avoir une autre chance dans la NBA et semble-t-il que le vétéran avait raison de croire en ses moyens. En effet, l’ailier de 34 ans refusait d’annoncer sa retraite après son départ de Cleveland lors de l’été 2019, répétant qu’il avait encore quelque chose à offrir :

Après plus d’un an sur la liste des joueurs autonomes, JR participait aujourd’hui à son troisième match dans l’uniforme des Lakers et il a profité de l’occasion pour rappeler à tout le monde de quoi il est capable quand son tir prend feu.

En effet, la partie s’annonçait difficile pour les Lakers en l’absence de LeBron James, Anthony Davis, Kyle Kuzma et Dwight Howard. Heureusement pour l’entraîneur Frank Vogel, il s’agissait d’une bonne journée pour son tireur d’élite de 34 ans :

Après seulement 10 minutes sur le terrain, JR avait déjà 14 points sur 4/5 du périmètre. Le vétéran a grandement contribué à une victoire serrée de 123-116, terminant le match avec 20 PTS et 5 REB en plus de convertir 6 de ses 7 tentatives à trois points.

Bien qu’il s’agisse d’un match sans importance, les partisans des Los Angeles seront ravis de constater que leurs réservistes répondent à l’appel. En effet, la profondeur des Lakers a constamment été remise en question au cours de la saison, une inquiétude qui est certainement atténuée par le match que viennent de connaître JR Smith (20 PTS), Dion Waiters (18 PTS), Alex Caruso (17 PTS) et Danny Green (13 PTS).

Du côté adverse, le joueur recrue Rui Hachimura a encore brillé dans une autre défaite des Wizards alors que ses 19 PTS marqués aujourd’hui portent sa moyenne à 17,3 PTS par match en trois parties à Orlando.

Les deux équipes ont maintenant terminé leur calendrier préparatoire et reprendront l’action en fin de semaine prochaine pour le début des 8 matchs de classement.

– La blessure de Joel Embiid serait mineure

– L’intensité commence à hausser d’un cran dans la bulle d’Orlando