Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Joel Embiid: « Je veux jouer avec Ben Simmons pour le reste de ma carrière »

Mercredi dernier, alors qu’il était de passage au podcast Rights to Ricky Sanchez, Joel Embiid a dévoilé qu’il aimerait passer le reste de sa carrière aux côtés de Ben Simmons en tant que membre des 76ers. 

Selon Joel Embiid, le duo composé de lui-même et Ben Simmons peut fonctionner. Il suffit de faire preuve de patience. Les deux athlètes sont encore plutôt jeunes. Aux yeux du Camerounais âgé de 26 ans, son jeu et celui de son coéquipier australien âgé de 24 ans sont encore en plein développement. 

Joel se dit satisfait de voir Ben tirer derrière la ligne de 3 points avec plus de confiance que jamais. Il croit que le nouvel atout de son point guard devenu power forward va ouvrir le jeu pour ses coéquipiers en créant plus d’espace sur le terrain.

« Ben tire du centre-ville maintenant », a dit Embiid. « Je suis tellement content qu’il ait finalement compris que c’est ce qu’il nous faut pour gagner un championnat. Quand tu y penses, on a seulement joué ensemble 3 ans et les gens ont de hautes attentes pour nous. Je l’adore et je veux passer le reste de ma carrière avec lui parce qu’il a énormément de potentiel, tout comme moi. On peut s’améliorer en même temps. »

De son côté, Brett Brown a aussi dit au cours de la dernière semaine que Simmons a amélioré son tir à 3 points. Cependant, on a entendu la même chose dans le passé sans que le tout se manifeste dans la saison régulière. Le problème principal n’est pas l’adresse du joueur étoile, mais plutôt sa volonté de tenter de tels tirs. Au cours de la dernière semaine, les 76ers ont disputé 3 matchs préparatoires. Pendant la première rencontre, l’athlète mesurant 6 pieds et 10 pouces a réussi 1 des 2 tirs qu’il a tentés derrière la ligne de 3 points, ce qui peut sembler encourageant. Toutefois, il n’en a tenté aucun durant les deux dernières rencontres.

Le dilemme des 76ers 

« Trust the process » comme le dit le fameux slogan de l’équipe de Philadelphie, mais jusqu’à quand? Dans l’ère actuelle, la plupart des franchises ne semblent pas vouloir attendre trop longtemps. On a vu des entraîneurs être remplacés après seulement quelques parties et des joueurs échangés au bout d’une saison ou même à la mi-saison. Les 76ers ont d’ailleurs récemment rapidement abandonné un projet qui semblait prometteur en envoyant le 1er choix du repêchage de 2017 Markelle Fultz à Orlando pour pratiquement rien à la suite de 2 campagnes très décevantes.

Il sera intéressant de voir ce que les dirigeants de l’organisation vont faire durant la saison morte cette année s’ils se font encore éliminer des séries trop tôt. Il est important de mentionner que les Sixers n’ont pas été capables de satisfaire les attentes élevées qui étaient placées sur eux au cours des dernières années. Ils auront donc des décisions importantes à prendre s’ils n’accèdent pas au minimum à la finale de leur conférence. 

Le duo Simmons-Embiid pourrait donc être séparé beaucoup plus rapidement que Joel ne l’espère. On entend souvent des joueurs dire qu’ils veulent terminer leur carrière à un certain endroit, mais il s’agit souvent de propos politiquement correct. Dur à dire si l’homme mesurant 7 pieds était honnête ici ou s’il disait simplement ce que les partisans voulaient entendre. Une chose est certaine: il est de plus en plus rare de voir un athlète, peu importe le sport, rester avec une même équipe pour l’entièreté de sa carrière. 

Cependant, Philly pourrait choisir de virer Brett Brown et d’embaucher un nouvel entraîneur-chef avant d’explorer un échange entourant Ben ou Joel. Si tel est le cas, les deux hommes auraient encore la chance de prouver qu’ils peuvent gagner un championnat ensemble.

– Un bon article à lire avant le retour de la NBA ce soir:

– Klay Thompson s’exprime sur le numéro 11:

– Un changement pour les arbitres:

– Nouveau look, nouveau surnom