Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

L’utilisation de Zion est fortement critiquée après une défaite décevante

Si les Pelicans souhaitent voler le huitième rang aux Grizzlies de Memphis, tout en devançant les Trail Blazers de Portland, il faudra un parcours presque parfait. Malheureusement, la Nouvelle-Orléans a échappé un premier match contre le Jazz, jeudi soir. Après avoir mené durant une bonne majorité du match, les Pelicans se sont effondrés en fin de match pour perdre par deux points. Marque finale, 106-104.

Brandon Ingram s’est attiré un compliment de son comparatif, Kevin Durant, et JJ Redick a connu tout un match. Le Jazz a toutefois été plus complet : Rudy a dominé défensivement, Mike Conley a connu l’un de ses meilleurs matchs depuis son arrivée à Salt Lake City et Donovan Mitchell s’est imposé avec 20 points. Même Jordan Clarkson a contribué avec 23 points!

Ce sont toutefois ses nouveaux cheveux tressés qui ont attiré l’attention…

Avec cette défaite, les Pelicans demeurent à 3.5 matchs des Grizzlies et perdent une énorme opportunité de s’en approcher. Perdre par deux points lorsque tous les matchs comptent, c’est sincèrement décevant.

Zion Williamson jouait de façon limitée, alors qu’Alvin Gentry lui offrait de courtes présences de 3 minutes avant de le reposer. Il n’était toutefois pas dans le plan de le faire jouer en fin de match, ce qui en a frustré plusieurs. En 15 minutes, la recrue a marqué 13 points et aurait certainement pu aider à protéger l’avance des siens.

Il est compréhensible de vouloir l’épargner en lui offrant seulement quelques minutes de jeu, mais pourquoi la fin du match n’est-elle pas incluse dans la planification de la joute?

Il s’agit d’une décision d’Alvin Gentry et David Griffin, qui veulent protéger leur investissement. Le basketball est toutefois un sport de risque et ils devront éventuellement arrêter de le placer dans du papier-bulle : le jeune veut jouer, est en forme et pourrait se frustrer s’il continue de jouer 15 minutes par match dans ces circonstances.

Il faut avouer que Zion semblait quelque peu perdu défensivement… mais qu’il produisait offensivement. Le problème défensif, près de l’anneau, implique l’équipe complète, et non seulement la jeune vedette.

Avec cette victoire, le Jazz (42-23) s’approche des Nuggets (43-22) et des Clippers (44-21) et s’éloigne du Thunder (40-24).

Les Pelicans glissent au 11e rang et leurs chances de participer aux séries sont tranquillement plus minces.