Lillard domine et les Lakers font fausse route

Hier, le 6 août, la NBA a mis de l’avant certaines des meilleures joutes depuis la relance des activités, et c’est beaucoup dire considérant toutes les rencontres inspirantes auxquelles les partisans ont eu droit à Orlando. Voici une récapitulation de ce que vous auriez peut-être manqué au travers du circuit Silver.

Houston 113 – 97 Lakers de Los Angeles

Pas de LeBron James, pas de cohésion pour la troupe de Frank Vogel. Le King s’est absenté du match avec de la douleur à l’aine – région qui l’a souvent tracassé dans le passé – alors James Harden en a profité pour se permettre une troisième victoire en quatre joutes sur le campus Disney.

The Beard y est allé au son de 39 points, 8 rebonds et 12 passes décisives, récoltant presque un triple-double dans la victoire écrasante des siens. Du côté de LA, Anthony Davis a connu une soirée respectable avec 17 points et 12 rebonds, mais c’est Kyle Kuzma qui a mené la charge des Lakers avec une signature de 21 points efficaces.

Le Lakeshow a beaucoup d’ajustements à faire si le mauve et or veut arriver à partir du bon pied à l’arrivée des séries éliminatoires. Malgré la première place de la conférence de l’Ouest assurée pour LeBron et sa bande, une fiche de 2-3 dans la bulle est loin d’être idéale.

Stephen A. Smith avait peut-être raison, après tout.

Portland 125 – 115 Denver

Un peu de nostalgie dans cette rencontre entre deux quart-de-finalistes, ayant livré des combats sanglants l’an dernier. Ce nouveau chapitre de cette rivalité bourgeonnante entre les Blazers et les Nuggets a été signé par Damian Lillard et sa véritable dominance de l’extérieur.

Dame égale son sommet en carrière au niveau des tirs à trois points réussis, avec 11, pour amasser un total de 45 points et 12 passes. Les prouesses de Lillard sont amplement suffisantes afin d’obtenir le meilleur de Nikola Jokic et compagnie, toujours sans leur meneur principal en Jamal Murray.

Dans la défaite, Michael Porter Jr. continue d’éblouir avec des totaux de 27 points et 12 rebonds. Quel diamant à polir pour l’organisation du Colorado.

Présentement en 9ème position au classement de conférence, les Trail Blazers ont émergé comme les nouveaux favoris à la tant convoitée 8ème et dernière place en séries, grâce à une fiche de 3-1, et une série de quatre défaites de la part des Grizzlies, situés juste devant.

Clippers de Los Angeles 126 – 111 Dallas

Deux autres forces de l’Ouest ont aussi croisé le fer hier, alors que le duo Kawhi Leonard et Paul George se mesurait à un adversaire de taille : la paire européenne de Luka Doncic et Kristaps Porzingis.

Ce sont justement ces binômes qui ont brillé dans ce match souligné de performances remarquables de ces étoiles, donnant lieu à un festival offensif. Ne soyez pas étonné de voir ces deux concessions s’affronter en première ronde.

Porzingis a mené tous les marqueurs avec sa meilleure performance depuis le printemps; il marque 30 points, agrémentés de 9 rebonds et 5 aides. Son acolyte Luka continue de démontrer ses habiletés incroyables de meneur en ajoutant 29 points, 3 rebonds et 6 assistances au tableau.

Son homologue, le Klaw, répond avec lui aussi une récolte de 29 points, tandis que PG en amasse 24. Cependant, le facteur ayant fait pencher la balance en faveur de Los Angeles le match était sans doute Ivica Zubac qui contribue à l’effort des siens avec un apport de 21 points et 15 rebonds.

Milwaukee 130 – 116 Miami

De l’autre côté du tableau, nous avions droit à un match-up de l’Est qui a su répondre à plusieurs questions. Premièrement, les Bucks de Milwaukee sont la meilleure formation de la NBA. Deuxièmement, Giannis Antetokounmpo est bel et bien inarrêtable.

La troupe de Mike Budenholzer s’assure la première place de conférence avec une victoire hier, et par le fait même, sécurise la meilleure fiche du circuit.

Les sceptiques qui disaient du Heat que l’équipe avait le potentiel d’être la kryptonite des Bucks ont ravalé leur salive. Alors que plusieurs affirmaient que Bam Adebayo représentait l’atout défensif idéal afin de stopper Giannis, le Greek Freak a prouvé le contraire.

Ce dernier s’est amusé avec 33 points, 12 rebonds et 4 passes décisives, mettant fin au débat une bonne fois pour toutes.

Phoenix 114 – 99 Indiana

Tandis que les Pacers retombent sur terre, les Suns continuent de surfer sur une vague de succès inédite. Vous pouvez consulter ici les détails de l’impressionnante série de quatre gains de la franchise de l’Arizona :

En ce qui concerne l’Indiana, TJ Warren semble être de retour parmi nous : il ne marque que 16 points dans le revers. C’est plutôt le point guard Malcolm Brogdon qui impressionne ici, grâce à 25 points et 6 passes. Victor Oladipo, lui, n’a plus de restriction au niveau des minutes de jeu, mais peine toujours à trouver son rythme. Les Pacers demeurent une incertitude en tant qu’adversaire en playoffs, pour un club comme le Heat ou les Celtics.

Sacramento 140 – 125 Nouvelle-Orléans

Si les Grizzlies ont déçu dans leur défense du 8ème échelon dans l’Ouest, le prétendant initial attendu à cette position, les Pelicans, déçoit tout autant. Zion et compagnie n’agissent pas comme un groupe uni, et les revirements de ballons représentent un problème de taille.

Un miracle serait nécessaire pour Zion et compagnie, s’ils voulaient faire les séries. À Sacramento, on prie pour la même chose. Contre toutes attentes, la ruée vers les playoffs se jouera plutôt entre les Grizzlies, les Trail Blazers, les Suns et les Spurs.

Tout de même, les jeunes De’Aaron Fox, Bogdan Bogdanovic, Brandon Ingram et évidemment Zion Williamson on mis de l’avant une partie des plus divertissantes. Fox continue de briller à Orlando avec 30 points et 10 aides, mais c’est Boggy qui a épaté la galerie en réécrivant son sommet en carrière : 35 points.

24 points chacun pour BI et Zion sont insuffisants afin de contrer le barrage offensif des jeunes Kings. L’espoir des fans de la ligue qui voulaient voir le phénomène Zion se mesurer à LeBron en première ronde s’estompe, match après match.

Place à encore plus de basketball et d’excitement, ce soir!

alleyoop360.com-lillard-domine-et-les-lakers-font-fausse-route-2020-08-07_10-06-32_692982
NBA
Image par défaut
Liam Houde
Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.
Publications: 1053