Celtics-Sixers, c’est coulé dans le béton… et ça va faire couler de l’encre

Plusieurs amateurs des Celtics espéraient sincèrement que les 76ers grimpent au cinquième échelon du classement de l’Est pour ne pas avoir à les affronter au premier tour. C’est que malgré les nombreux problèmes de chimie et de cohérence de cette formation, Philadelphie pourrait très bien être éliminée en première ronde – comme elle pourrait se rendre en finale. Avec ce club, on s’attend à l’inattendu : les Sixers ont quand même poussé les champions au bord du gouffre, en 2019.

Néanmoins, la victoire des Pacers mercredi a confirmé que Philly affronterait Boston au premier tour. Pour le meilleur ou pour le pire, il s’agira fort probablement du duel le plus alléchant de la première ronde.

Il ne s’agira toutefois pas de l’apothéose de cette rivalité, considérant l’absence de Ben Simmons. Les Celtics sont en pleine forme et ne traînent pas de blessures majeures, tandis que les Sixers ne peuvent pas compter sur le moteur de leur offensive.

Mais voilà. On ne peut pas tout avoir – mais on peut se concentrer sur le positif.

L’affrontement sur papier

Les Celtics et les Sixers ont chacun une profondeur intéressante. Néanmoins, la troupe bostonaise est largement plus versatile, efficace et mobile. Voici une comparaison entre les deux clubs.

CelticsSixers
PGKemba WalkerShake Milton
SGJaylen BrownJosh Richardson
SFGordon HaywardMatisse Thybulle
PFJayson TatumTobias Harris
CDaniel TheisJoel Embiid
BancMarcus Smart, Grant Williams, Enes Kanter, Brad WanamakerAl Horford, Alec Burks, Furkan Korkmaz, Mike Scott, Raul Neto

Les Celtics sont un club qui mise beaucoup sur le périmètre et les Sixers excellent pour défendre la ligne de trois points. La perte de Ben Simmons fera toutefois très mal défensivement, puisque sa capacité de défendre Jayson Tatum et les ailiers des Celtics était importante dans les affrontements de saison régulière. Son absence posera d’ailleurs encore plus de pression offensive sur les épaules de Joel Embiid, qui aura besoin de Tobias Harris pour être un marqueur de volume.

alleyoop360.com-celtics-sixers-cest-coule-dans-le-beton-et-ca-va-faire-couler-de-lencre-2020-08-13_08-40-25_506854

Les Celtics sont favoris et ont beaucoup à perdre dans cette série. Avec autant d’attentes à leur égard, il serait absolument inacceptable de s’incliner au premier tour contre les Sixers. Du côté de ceux-ci, il s’agit d’une chance de réanimer le Process, qui n’a pas très bien fonctionné cette année. Brett Brown joue peut-être son travail, dans ce 4 de 7 – mais il est difficile d’entrevoir d’énormes changements de personnel, puisque l’équipe ne pourra pas montrer ce qu’elle est à 100% de ses capacités.

TJ Warren contre Jimmy Butler en séries

Bien que le duel soit moins sexy, le Heat a rendez-vous avec les Pacers au premier tour. La surprise de la bulle, TJ Warren, jouera contre son poison, Jimmy Butler.

Si tout se passe comme prévu, le gagnant de cette série affrontera les Bucks de Milwaukee en deuxième ronde.

On mentirait donc si l’on disait que nous n’étions pas excités à l’idée de voir un affrontement entre les Bucks et le Heat, qui est considéré comme le club qui peut faire tomber Giannis Antetokounmpo.

Le portrait final dans l’Est

Bucks (1) contre Magic (8)

Raptors (2) contre Nets (7)

Celtics (3) contre 76ers (6)

Heat (4) contre Pacers (5)

Image par défaut
Kevin Vallée
Kevin Vallée est le fondateur d'AlleyOop360, animateur de l'émission de radio au 91.9 Sports. Après plus de 6 ans d'expérience dans le monde du blog, il se lance dans les médias à la radio et sur les réseaux sociaux avec comme but de populariser le basketball.
Publications: 807