Westbrook va rater le début des séries

Cet après-midi, Jonathan Feigen du Houston Chronicle et Adrian Wojnarowski d’ESPN ont rapporté que Russell Westbrook n’allait pas jouer au minimum les premiers matchs des séries alors que les Rockets vont affronter le Thunder dans le premier tour. Une blessure au quadriceps en est la cause.

La blessure du Brodie était déjà connue du public depuis quelques jours. Le guard athlétique avait ressenti des douleurs au quadriceps la semaine dernière lors d’un match contre Portland. Il s’était absenté pour 2 parties avant de revenir dans l’alignement mardi dernier contre les Spurs. Il n’avait pas ressenti d’inconfort pendant son temps sur le terrain ni à la suite de la défaite de son club. Toutefois, la douleur est revenue le jour d’après dès le réveil.

L’athlète de 31 ans a donc dû passer un test d’IRM qui a révélé une entorse au quadriceps droit. Les résultats auraient pu être pire puisqu’il ne s’agit pas d’une déchirure. Cependant, un représentant de la franchise du Texas a annoncé que le joueur étoile allait devoir s’absenter pour plus d’une rencontre. La date de son retour au jeu va dépendre de son progrès et de la façon dont son corps réagit au traitement.

« On va voir comment il se sent la semaine prochaine. On espère tous qu’il va s’en remettre rapidement », a dit Mike D’Antoni. « Mais on va devoir attendre à la semaine prochaine. Pour l’instant, je ne sais pas ce qui va arriver. »

Le small-ball sans Westbrook

En février dernier, Houston avait tenté le tout pour le tout en échangeant Clint Capela et en faisant l’acquisition de Robert Covington. L’entraîneur-chef des Rockets voulait expérimenter en poussant le small-ball à des limites jamais vues auparavant. Avec aucun joueur dans la rotation mesurant plus 6 pieds 8 pouces, la raquette n’était dorénavant plus aussi congestionnée qu’auparavant, y rendant son accès plus facile que jamais.

Russ était le plus grand bénéficiaire de ce style de jeu. Le nombre de points marqués par match a augmenté pour le  Brodie et son efficacité s’est grandement améliorée dans ce nouveau système. Il pouvait pénétrer le paint et dépasser ses adversaires grâce à sa rapidité. Si trop de défenseurs l’attendaient au panier, l’ancien joueur du Thunder était entouré de tireurs derrière la ligne de 3 points à qui il pouvait passer le ballon. D’Antoni veut que son équipe tente énormément de ce genre de tirs tous les soirs. Par ailleurs, l’entraîneur est bien conscient que sa troupe va se faire dominer en matière de rebonds presque à tout coup, mais il mise sur un avantage du côté des balles perdues.

Cette nouvelle identité a créé beaucoup de scepticisme autour de la ligue. La franchise a connu plus de hauts que de bas avec cette approche unique au cours de la présente campagne. Cependant, les experts ne croient pas que les Rockets peuvent connaître le succès dans les séries en jouant ainsi. Ils auront encore plus raison de penser ainsi si Westbrook doit s’absenter pour plusieurs matchs. 

Le sort des Rockets

Sans Russ, Houston risque de perdre sa vitesse et son intensité. De plus, le nombre de paniers faciles à l’intérieur va diminuer. Il y aura aussi moins de 3 points ouverts créés par les pénétrations dans la raquette de l’ancien membre des Bruins de UCLA. 

D’Antoni a l’habitude de laisser l’un de ses deux joueurs étoiles sur le terrain pendant que l’autre se repose. Le temps de jeu de James Harden va donc monter en flèche lorsque son coéquipier et bon ami ne sera pas dans l’alignement à ses côtés étant donné que le seul autre membre de l’effectif étant capable de réellement gérer la balle est Austin Rivers, qui n’est pas un véritable meneur de jeu.

Tout compte fait, les prochaines semaines s’annoncent plutôt difficiles pour l’organisation de Tilman Fertitta. Si Westbrook ne revient pas au jeu rapidement, il est fort probable que les Rockets se fassent éliminer par Chris Paul et compagnie au premier tour. 

Image par défaut
Dominic Gildener
Dominic étudie en journalisme à l'Université de Montréal. Il est passionné par la NBA depuis l'âge de 10 ans. À l'aide de sa plume, il souhaite partager cette passion avec le public. Il se dit satisfait de voir la popularité du basketball augmenter au Québec.
Publications: 223