Une séquence historique se termine pour Gregg Popovich et les Spurs de San Antonio

Pour la première fois depuis la saison 1996-1997, les Spurs de San Antonio ne sont officiellement pas qualifiés pour les séries éliminatoires de la NBA. Il s’agit là d’une séquence historique de 22 années consécutives en playoffs qui prend fin pour le légendaire entraîneur-chef Gregg Popovich.

Les Spurs de San Antonio tentaient cette saison de battre le record du plus de grand nombre de présences consécutives en séries éliminatoires. Le record de 22 saisons consécutives est présentement détenu ex æquo par les Spurs de San Antonio (1998-2019) et les Nationals de Syracuse/76ers de Philadelphia (1950-1971). La plus grande séquence active en séries éliminatoires appartient donc présentement aux Rockets de Houston, avec 8 présences consécutives.

De son côté, Gregg Popovich ne semble pas particulièrement chamboulé par cette nouvelle, exprimant ne pas vouloir vivre dans le passé :

Gregg Popovich et les Spurs, qui ont récolté plusieurs honneurs lors de cette séquence historique, ont formé l’une des dynasties les plus mythiques de la ligue. Au cours de ces 22 années, on a pu compter six présences en Finals et cinq Championnats pour la troupe de Popovich. Cette séquence a également donné naissance à l’un des trios les plus spectaculaires de l’histoire de la NBA, formé de Tim Duncan, Manu Ginobili et Tony Parker. Le trio est d’ailleurs reconnu comme le big three le plus performant de la ligue, avec 575 victoires en saison régulière, de 2002 à 2016.

Depuis le départ de Kawhi Leonard, le futur semble s’être légèrement assombri pour les Spurs. L’administration de l’équipe avait prévu faire de Leonard leur joueur principal pour les années à venir. Ce plan est malheureusement tombé à l’eau, alors que le MVP des Finals de 2014 a réclamé un échange en 2019, suite à une dispute avec l’administration. Les Spurs de San Antonio ont toutefois réussi à bâtir une jeune équipe prometteuse, avec des joueurs comme DeMar DeRozean, Loonie Walker IV, Dejounte Murray, Bryn Forbes et Keldon Johnson. Bien que l’équipe semble encore à des années lumières de retrouver son statut légendaire d’antan, le jeune cœur de l’équipe pourrait au moins leur permettre de retrouver une place en séries éliminatoires.

Et quand les journalistes demande à Popovich s’il sera de retour à la barre des Spurs pour une 23e année, il réplique avec son sarcasme habituel : « Mais pourquoi pas? » :

– Les Bulls de Chicago renvoient leur entraîneur-chef, Jim Boylen :

Image par défaut
Alexis Goulet
Détenteur de la page sportive Le Gars Du Sport, Alexis est un passionné de basketball depuis le début de son adolescence. AlleyOop Québec lui permet d’avoir une plateforme pour partager sa passion de ce sport qu’il a pratiqué durant de nombreuses années. Aspirant à devenir journaliste sportif, il fait ses premiers pas dans le monde du blog.
Publications: 902