Gordon Hayward retourne à l’infirmerie

Une première journée d’activités éliminatoires pleine de rebondissements voit un soldat tomber au combat pour les Celtics de Boston. C’est l’ailier Gordon Hayward qui est forcé de s’absenter en fin de match avec une apparente foulure (ou fracture) à la cheville gauche. Malgré tout, ses coéquipiers parviennent à récolter la première victoire dans leur série face aux 76ers de Philadelphie.

Voici la séquence :

La blessure n’a rien de l’horrible fracture que le joueur avait subi lors du tout premier match du calendrier 2017-2018, mais elle semble sérieuse, à tout le moins. Le small forward a tout de même dû quitter l’aréna à l’aide de béquilles et devait subir des tests d’IRM, lundi soir, afin de déterminer la sévérité de ses maux.

Nous ne connaissons toujours pas les résultats des radiographies, mais Brad Stevens l’entraîneur-chef du club a tenté tant bien que mal de rassurer les partisans du Garden. Selon le coach, il ne s’agirait que d’une « foulure à la cheville ».

« Je ne connais pas la sévérité, mais il (Hayward) est clairement en douleur et il y avait déjà de l’enflure. Voici mon rapport médical. »

– Brad Stevens suivant le premier match des siens en séries éliminatoires de 2020

Pour l’organisation – ainsi que la base partisane – des Celtics : c’est une très lourde perte. Une absence prolongée de l’ancien All-Star pourrait donner lieu à des conséquences imprévisibles sur la progression des C’s en éliminatoires.

Sans Hayward, Boston possède tout de même Jayson Tatum et Jaylen Brown à l’aile, deux atouts d’un talent exceptionnel, mais c’est le manque de profondeur – outre ces deux jeunes hommes – aux positions d’aile qui handicapent la formation. Stevens aura probablement recours aux services de Grant Williams, Semi Ojeleye et Romeo Langford plus souvent pour combler le vide laissé derrière par Hayward. Vide qui pourrait malheureusement persister au-delà du premier tour.

Avant de tordre sa cheville, Gordon avait déjà récolté 12 points, 4 rebonds, 3 passes décisives et 4 vols de ballon, en 34 minutes de jeu. Malgré une performance dominante de Joel Embiid (26 PTS, 16 REB), les efforts de Jayson Tatum (32 PTS, 13 REB) et Jaylen Brown (29 PTS, 6 REB) sont suffisants pour enterrer les Sixers. Boston l’emporte 109-101.

Mise à jour :

Nous avons appris plus tard mardi que Hayward souffrait d’une entorse de niveau 3. Il s’absentera de son équipe pour une réhabilitation longue d’environ quatre semaines.

– Embiid est catégorique : « Je dois en faire plus, je dois nous porter. »

– Les 10 meilleurs jeux du premier jour des séries éliminatoires de 2020 :

Image par défaut
Liam Houde
Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.
Publications: 982