Tobias Harris et Al Horford déçoivent les partisans des 76ers une fois de plus

Mercredi dernier, les 76ers ont subi une défaite démoralisante de 128-101 face aux Celtics. Boston mène maintenant la série 2-0. Après le match, les partisans de la franchise de Philly ont exprimé leur mécontentement sur le web. Selon eux, les performances décevantes de Tobias Harris et Al Horford sont inacceptables surtout lorsque l’on considère les sommes d’argent qu’ils rapportent.

Il y a un peu plus de 2 semaines, Ben Simmons a dû quitter la bulle d’Orlando avec une blessure au genou et il est fort probable qu’il n’y revienne pas. Son absence s’est déjà fait ressentir dans les 2 premières rencontres de la série de premier tour face à Boston. Sans le guard/forward étoile, la troupe de Brett Brown n’a pratiquement aucune chance de se rendre loin cette année. Cependant, les supporters du club réclament un meilleur effort de la part des joueurs et des entraîneurs. 

Bien entendu, les Celtics ont un très bon effectif et ils ont simplement une équipe supérieure dans l’ensemble. Jayson Tatum est en train de devenir une superstar sous nos yeux et il forme un excellent duo avec son coéquipier Jaylen Brown. Brad Stevens continue de prouver qu’il est l’un des meilleurs entraîneurs de la ligue. Cependant, les 76ers possèdent l’avantage à l’intérieur dans cet affrontement. Il n’est donc pas normal qu’ils se fassent dominer autant.

Joel Embiid a terminé les premiers matchs de la série contre les C’s avec beaucoup de points et de rebonds, mais son effort du côté défensif a été critiqué. Il semblait lui-même extrêmement déçu par le résultat hier soir alors qu’on pouvait l’apercevoir assis sur le banc vers la fin de la partie avec la figure dans le maillot et les deux mains sur le visage.

Brett Brown ne semble pas être capable de tirer le meilleur de sa formation campagne après campagne. Il y a donc de bonnes chances que les dirigeants de son organisation se débarrassent de lui avant le début de la saison 2020-2021. 

La situation Horford-Harris

Le plus gros problème de Philly ne sera cependant pas réglé même s’il y a un changement d’entraîneur. Jusqu’à preuve du contraire, le DG de la franchise, Elton Brand, a surpayé Tobias Harris et Al Horford l’été dernier et ils ne sont que dans la première année de leurs contrats qui s’étalent sur de nombreuses saisons. Les deux athlètes ont performé en dessous des attentes pendant toute leur campagne actuelle et encore plus pendant le début des séries. 

Pour vous mettre en contexte, durant les deux premiers matchs contre les Celtics, Harris a marqué un total de 28 points en réussissant seulement 10 des 29 tirs qu’il a tentés. Son contrat de 5 ans va lui permettre de récolter 180 millions de dollars américains. De son côté, Al Horford a inscrit 10 points sur 10 tirs et il lui reste encore 3 ans sur son entente qui va lui rapporter 109 millions. Ce dernier n’arrive pas à bien s’intégrer dans l’équipe et il a déjà 34 ans. Il serait donc étonnant que les choses s’améliorent considérablement pour lui dans le futur. Pour ce qui est de Tobias, il y a encore un brin d’espoir.

Les partisans de Philly ont raison d’être frustrés et ils risquent de continuer à l’être dans les prochaines années. Les départs de Jimmy Butler et J.J. Reddick ont été des coups durs. Ces deux joueurs avaient un impact positif sur l’équipe qui a réussi à emmener les Raptors dans un match #7 avec eux. La direction de l’organisation n’a pas fait preuve de patience lorsqu’elle s’est empressée de signer Harris et Horford à des contrats lucratifs l’été dernier. Il aurait sans doute été préférable pour les 76ers de construire leur équipe autour de Simmons et Embiid sans dépenser toutes leurs ressources aussi rapidement.

– Anthony Edwards croit qu’il devrait être le 1er choix du repêchage:

– Trae Young se voit au même niveau que Curry et Lillard pour ce qui est des tirs de 3 points profonds:

– La loterie aura lieu ce soir:

Image par défaut
Dominic Gildener
Dominic étudie en journalisme à l'Université de Montréal. Il est passionné par la NBA depuis l'âge de 10 ans. À l'aide de sa plume, il souhaite partager cette passion avec le public. Il se dit satisfait de voir la popularité du basketball augmenter au Québec.
Publications: 223