À deux doigts de l’élimination, Embiid refuse l’idée d’un blanchissage

Grâce à une victoire de 102 à 94, les Celtics de Boston prennent une avance de 3-0 contre les 76ers de Philadelphie. De l’autre côté du terrain, Joel Embiid semble complètement découragé et refuse l’idée d’être blanchi lors de la première ronde des séries éliminatoires.

Embiid a excellé depuis le début de la série contre les Celtics.  Malgré une efficacité au tir de 35% lors du match d’hier, il est parvenu à récolter une fiche de 30 PTS, 13 REB, 1 STL, 1 BLK. En dépit de l’effort herculéen déployé par le camerounais de 26 ans, les 76ers se trouvent à deux doigts de l’élimination. C’est donc un Embiid dépité et ne semblant plus endosser le motto de l’équipe (Trust the Process) qui s’est présenté devant les médias après le match :

Comme mentionné au cours des jours précédentes, les 76ers semblent complètement chamboulés depuis la perte de Ben Simmons avant le premier match de la série. En plus de leur chimie déjà chambranlante, Tobias Harris (15 PTS, 15 REB, 31% FG, 0-5 3PA) et Al Horford (6 PTS, 10 REB, 20% FG, 0-2 3PA) éprouvent encore et toujours des difficultés sur le plan offensif. Parmi les six joueurs ayant marqué des points chez les 76ers, aucun n’a excédé 40% d’efficacité. De plus, Alec Burks (9 PTS, 3 REB, 2 AST, 30%) est le seul joueur du deuxième alignement ayant ajouté des points au tableau, tandis que le deuxième alignement des Celtics a marqué 20 points lors du match.

Malgré la performance décevante des 76ers, la bataille n’a pas été facile pour les Celtics. L’effort de Joel Embiid au niveau des rebonds offensifs et des lancers francs ont étonnamment gardé les 76ers dans le match. C’est toutefois à l’intérieur des deux dernières minutes de jeu que la chimie léthargique des 76ers leur a ultimement coûté un autre match. En plus de leurs nombreux mauvais jeux, ils ont vu Marcus Smart (14 PTS, 8 REB, 3 AST, 3 STL, 50% FG) réaliser l’un des plus beaux jeux défensifs des séries éliminatoires en interceptant magnifiquement une passe de Embiid. Kemba Walker (24 PTS, 8 REB, 4 AST, 2 STL, 1 BLK) a ensuite donné le coup de grâce, avec un step-back de toute beauté contre l’ancien Celtic Al Horford. Les Celtics prennent donc une avance de 3-0 dans la série, avec une autre victoire au pointage de 102 à 94 :

Il semble évident que les 76ers se dirigent vers une autre défaite cuisante contre les Celtics en série éliminatoires. L’énergie du désespoir leur permettra peut-être de récolter la prochaine victoire et éviter le blanchissage, mais sans plus. Quant aux Celtics, ces derniers ne semblent pas trop chamboulés par l’absence de Gordon Hayward suite à une entorse à la cheville, et le système de l’entraîneur-chef Brad Stevens continue de faire des merveilles au plan défensif. S’ils veulent éviter l’élimination dimanche prochain, il est certain que les 76ers devront laisser moins de place aux joueurs vedettes des Celtics en offensive, notamment Jayson Tatum et Jaylen Brown. Leur deuxième alignement ne pourra également pas se permettre une autre performance aussi médiocre. Sinon, ce sera les vacances pour la troupe de Brett Brown.

Image par défaut
Alexis Goulet
Détenteur de la page sportive Le Gars Du Sport, Alexis est un passionné de basketball depuis le début de son adolescence. AlleyOop Québec lui permet d’avoir une plateforme pour partager sa passion de ce sport qu’il a pratiqué durant de nombreuses années. Aspirant à devenir journaliste sportif, il fait ses premiers pas dans le monde du blog.
Publications: 909