Les 76ers balayés, les Celtics passent au deuxième tour

Avec un gain serré de 110-106, les Celtics ont récolté leur quatrième victoire consécutive en première ronde des séries pour ainsi renvoyer les 76ers à la maison, devenant du même coup la première équipe à se qualifier pour le deuxième tour.

Profitant de l’absence de Ben Simmons, Kemba Walker et Jayson Tatum ont tous les deux connu d’excellents matchs, défaisant leurs rivaux de manière assez convaincante. Tandis que le vétéran a cumulé 32 points, 4 rebonds et 4 passes, son jeune coéquipier a enregistré 28 points et 15 rebonds, ce qui a éclipsé la performance de Joel Embiid (30 PTS, 10 REB).

Tandis que Boston semble de plus en plus gagner en chimie et en compétence, c’est tout le contraire à Philadelphie. D’un côté, les jeunes se démarquent et permettent d’aller chercher de vrais résultats. De l’autre, on dit à tout le monde de croire en un process dont les résultats tardent à se pointer le nez.

Si plusieurs s’attendaient à une série chaudement contestée entre deux équipes compétitives, ça aura été tout le contraire.

Une défaite aussi cuisante aussi tôt dans les séries signifie fort probablement un changement d’entraîneur-chef, Brett Brown se sachant déjà très bien en danger dans sa position actuelle. Possédant le même noyau de joueurs depuis quelques années, les Sixers se devaient de connaître un minimum de succès en séries pour qu’on décide de lui laisser les clés de l’équipe.

Image par défaut
William Thériault
William est un véritable passionné d'actualité et d'information. Rêveur se démenant au quotidien, il a le journalisme pour vocation. Le sport, c'est son amour de jeunesse.
Publications: 827