Fred VanVleet en a assez

Cruellement dérangé par l’assaut injustifié de Jacob Blake – un américain Noir de 29 ans grièvement blessé par les forces policières après avoir pris plusieurs balles dans le dos lundi au Wisconsin, Fred VanVleet s’est confié aux médias de Toronto la gorge serrée et le cœur lourd, mardi après-midi.

En entrevue avec le journaliste Doug Smith du Toronto Star, VanVleet s’est vidé le cœur en criant à l’injustice, supportant que les efforts faits jusqu’à maintenant semblaient quasiment inutiles, si on se fiait aux résultats concrets obtenus.

« Je suis dans un autre état aujourd’hui, émotionnellement parlant. Que sommes-nous prêts à sacrifier? Est-ce que nous nous soucions vraiment de ce qui se passe, ou c’est juste cool d’avoir le slogan Black Lives Matter en toile de fond et porter un chandail? »

– Fred VanVleet

Loin d’être le seul à avoir été affecté par les événements, VanVleet est accompagné dans son indignation par son fidèle coéquipier Norman Powell, qui se questionne aux moyens à employer pour créer une réelle différence.

« J’ai mal au ventre de devoir m’avoir ici [en conférence de presse] et de parler de ça encore une fois. Quelque chose doit se produire. Poser un genou ne fait pas le travail. »

– Norman Powell

Frais d’une série complétée en quatre matchs contre les Nets de Brooklyn, les Raptors débuteront le deuxième tour des playoffs en affrontant les Celtics de Boston ; mais le basketball n’est clairement pas la seule chose occupant leurs pensées en ce moment.

Parlant des Celtics, l’un de leurs joueurs est aussi indigné par ce qui s’est produit. Selon Marcus Smart, l’option de ne pas jouer pour créer un impact plus grand demeure présente.

« Nous sommes venus avec l’intention d’en parler et de jouer au basketball, mais ça ne fonctionne pas. Nous devons essayer quelque chose de différent. […] On en a discuté, mais nous n’avons rien confirmé. C’est définitivement dans le fond de nos esprits, l’idée de ne pas jouer. »

– Marcus Smart

Même si l’intention est là, il serait extrêmement étonnant que le reste de la saison soit annulé. Au contraire, plusieurs voient le basketball comme un élément rassembleur plutôt qu’une nuisance.

Image par défaut
William Thériault
William est un véritable passionné d'actualité et d'information. Rêveur se démenant au quotidien, il a le journalisme pour vocation. Le sport, c'est son amour de jeunesse.
Publications: 827