Paul George se réveille : La fin pour les Mavericks?

Le match #5 opposant les Mavericks de Dallas aux Clippers de Los Angeles a fait taire tous les sceptiques au sujet de la seconde franchise de LA, plus particulièrement concernant les performances médiocres de l’ailier Paul George. Eh bien, grâce à une victoire plus que convaincante par une marge de 43 points, les critiques ont cessé de pleuvoir et voilà que Luka Doncic et sa troupe se retrouvent dans l’eau chaude. Avec un Paul George qui a retrouvé ses sens, est-ce toujours justifié de croire que Dallas pourra passer au prochain tour?

Comme un homme très sage a dit : « rien n’est impossible ». D’autres exploits de la part du jeune Slovène chez les Mavs pourraient causer quelques surprises au match #6, ou même #7 si un tel événement a lieu, mais sans les services de Kristaps Porzingis, avec une cheville toujours endolorie et un manque de profondeur derrière le Wonderboy, l’espoir brûle avec beaucoup moins d’ardeur pour la franchise texane.

Cependant, à Dallas, on se console en se rappelant que cette sortie en première ronde agira tout de même comme une dose d’expérience éliminatoire de qualité pour ces jeunes joueurs comme Doncic et Porzingis. De plus, ce noyau n’est qu’au tout début de son parcours et il y a un long futur scintillant qui se dessine devant.

Du côté de Clippernation, nous avions droit mardi à un avant-goût du plein potentiel de cette formation qui, à son meilleur, rivalise avec quiconque dans la NBA. Depuis le début du tournoi éliminatoire, c’est Kawhi Leonard qui mène la charge et qui a parfois été forcé de mettre l’équipe sur ses épaules.

Toutefois, malgré une performance géniale de 32 points, 7 rebonds, 4 passes et une efficacité de 63% du Klaw, il n’a pas eu à se débrouiller seul. La célèbre profondeur et seconde unité des Clips répondait finalement aux attentes alors que Montrezl Harrell connaissait son meilleur combat jusqu’à présent dans la bulle. Dans l’ensemble, les Mavericks ont eu affaire à un club complet présentant une fluidité offensive, de l’agressivité défensive et une chimie surprenante. Tous des aspects auxquels les partisans s’attendaient de la part de l’effectif de Doc Rivers, en entrée de jeu.

Maintenant que certains des maux de LA semblent avoir été soignés, il ne reste plus qu’à souhaiter un prompt retour à Partrick Beverley et espérer que Paul George a retrouvé ses habitudes de marqueur élite, et ce pour de bon.

Ce dernier était, en quelques sortes, la pièce manquante du puzzle lors des deux défaites des siens. Oui, de l’autre côté du terrain, Luka était complètement phénoménal, mais l’apport horrible de PG était la cause principale des déboires des Clips.

Dans le cadre de la série de premier tour contre Dallas, avant le cinquième match, Paul moyennait 15.3 points en tirant le ballon à 29% du terrain et à 22% du trois points, alors qu’il est habituellement un excellent tireur de cette zone, à 42% cette année. Il s’est remis sur pieds mardi, cependant, en ajoutant 35 points au tableau. Il réussit 12 de ses 18 lancers et la moitié de ses 8 essais du périmètres.

Ayant reçu toute la haine des partisans et étant devenu la risée de Twitter, George blâme son combat avec des difficultés de santé mentale sur le campus de Disney World.

« Peu importe ce que c’est, la bulle a obtenu le meilleur de moi. » a-t-il avoué aux médias suite à la rencontre. « J’étais simplement dans un endroit sombre. Je n’étais pas vraiment présent, j’avais check out. Lors de ces derniers matchs, c’était très difficile. »

Le small forward a ajouté se sentir mieux et remercie ses amis et membres de sa famille pour l’aide que ceux-ci lui ont apporté au fil de cette courte récession. Sur le terrain, cette confiance renouvelée de PG13 ne peut être qu’un bon signe pour les Clippers, en vue de leur parcours éliminatoire.

Si George, Leonard et le banc de la franchise californienne sont sur la même page au match #6, jeudi le 27 août, les hommes de Doc Rivers devraient être en mesure de mettre un terme à la série une bonne fois pour toutes. L’adversaire potentiel des Clippers en deuxième ronde sera le vainqueur entre le Jazz de l’Utah et les Nuggets de Denver.

– Lillard devra s’absenter du match #5 face aux Lakers :

– Nous somme maintenant au courant de l’heure de départ des deux premiers matchs entre les Raptors et les Celtics :

– Complètement ridicule de la part du jeune Canadien :

Image par défaut
Liam Houde
Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.
Publications: 970