Un Jamal Murray inspiré force un 7e match

Le Jazz de l’Utah n’était pas prêt pour la performance que Jamal Murray leur avait mijoté dimanche soir alors que les Nuggets de Denver restent en vie, ayant le dessus sur leurs rivaux par la marque de 119-107. Le point guard canadien très émotif a partagé la motivation derrière ses 50 points, suivant ses valeureux efforts.

L’éclosion du point guard principal de Denver n’a jamais été aussi éclatante qu’au fil de cette série de premier tour face à Donovan Mitchell et le Jazz. L’apport offensif de Murray a simplement atteint un tout autre niveau, lorsque ça importe le plus, et son homologue Mitchell a décidé de rendre la pareille, presque coup pour coup, donnant lieu au meilleur duel d’étoiles des séries éliminatoires de 2020.

Le Canadien, âgé de 23 ans, a d’ailleurs maintenu les moyennes de 34 PTS, 6.7 AST, 6.2 REB et un pourcentage de tir de 58,5% lors de la série (6 matchs). Dire du Blue Arrow qu’il est en feu s’agirait d’une grave sous-estimation.

D-Mitch, aussi âgé de 23 ans, démontre peut-être moins d’efficacité, mais récolte ses paniers à une fréquence encore plus élevée, moyennant 38.7 PTS, 5.5 AST et 4.3 REB, mais tire le ballon à 54,8% jusqu’à présent.

Ce véritable choc des titans a donné lieu à certains des combats les plus divertissants des éliminatoires, par leur haute teneur en suspens et émerveillement. C’est tout un show que nous présentent Mitchell et Murray, et dimanche soir en était qu’un autre exemple.

Et selon Jamal, rien de tout ça n’aurait été possible sans la force que lui allouent les défunts George Floyd, Breonna Taylor, à Jacob Blake et tant d’autres victimes d’injustice raciale et brutalité policière. Le guard a même choisi d’honorer ces deux premiers noms avec des portraits de Floyd et Taylor, sur sa chaussure de droite et gauche, respectivement.

L’homme originaire de Kitchener en Ontario a aussi dédié sa performance et la victoire des siens à la cause Black Lives Matter et aux âmes des victimes.

Suivant une pause de trois jours très tendue et émotive pour le boycott des joueurs, le numéro 27 se sentait plus inspiré que jamais.

Un discours saturé d’émotion a ensuite laissé place à un Murray en larmes qui s’est effondré au sol, en route pour les vestiaires. Son attitude de vainqueur extraordinaire aura marqué les séries de 2020 de façon grandiose, que son club passe au deuxième tour ou non.

Seulement 11 équipes dans l’histoire de la NBA ont surmonté un déficit de 3-1, et les Nuggets tenteront mardi soir d’être la 12e formation à réussir l’exploit. Ils seraient les tous premiers à le faire depuis les Cavaliers de Cleveland lors des Finales de 2016. L’équipe victorieuse ira se mesurer au Clippers de Los Angeles qui ont défait les Mavericks de Dallas en six joutes.

Image par défaut
Liam Houde
Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.
Publications: 984