Les Clippers font preuve de dominance à nouveau

Lundi soir a agi de scène pour un excellent combat dressant les Nuggets de Denver face aux Clippers de Los Angeles. Alors que Michael Porter Jr. s’est levé et que Jamal Murray retombait en récession, c’est finalement les prouesses bidirectionnelles de Kawhi Leonard et Paul George qui ont eu le dessus sur la franchise du Colorado. Voici quelques points à retenir du match #3 entre les deux puissances de la conférence de l’Ouest.

PG13, le second canon et une pièce instrumentale au succès des Clippers, a finalement connu la performance d’envergure, efficace, qu’on attendait avec impatience. C’est un excellent signe pour les partisans de la franchise californienne de voir George sortir officiellement de sa léthargie. La soirée de lundi agissait de la meilleure des séries éliminatoires pour le small forward étoile, et de loin.

Il a été en mesure d’apporter une aide cruciale à son club en récoltant 32 PTS, 4 REB, 4 AST et 2 STL avec un pourcentage de conversion de 67% au tir et de 71% du 3 points. Jusqu’à lors dans le cadre des éliminatoires de 2020, le numéro 13 des Clips n’avait pas approché un rendement d’une telle efficience. Il maintenait les moyennes de 19 PTS, 7 REB, 4 AST et une efficacité générale de 37%, avec un succès de 29% du périmètre.

PG avait graduellement amélioré sa production depuis les débuts de la série face aux Mavericks de Dallas, mais le match #3 contre Denver pourrait être qualifié de moment décisif, voire une pierre angulaire pour l’ailier.

Son acolyte et deuxième partie de ce binôme d’ailiers, Kawhi Leonard, a aussi rempli la fiche des statistiques à sa manière, lui qui avait connu sa pire rencontre des playoffs avec 13 points, samedi lors du match #2.

Le Klaw a rebondi grâce à 23 PTS, 14 REB, 6 AST et 47% d’efficacité. L’ancien Raptor n’a pas hésité non plus avant d’ajouter 2 contres des plus fabuleux à sa compilation de faits saillants.

Non, vos yeux ne vous font pas défaut. Leonard a bien renvoyé le dunk de Murray à l’expéditeur, et ce, avec le bout de ses doigts. À un certain point dans la séquence, on pourrait jurer que Kawhi ne se sert que d’un seul doigt afin de défendre l’anneau. Son coéquipier a justement réagi à ce contre absurde.

« Ça, c’est un majeur extra long. Il continuait à grandir ou quoi. »

– Paul George suivant la rencontre de lundi

De l’autre côté du terrain, les Nuggets ne se sont tout de même pas laissé faire. La troupe de Mike Malone est parvenue à conserver les devants jusqu’au 4e quart, là où tout s’est écroulé. Habituellement, c’est le jeune meneur canadien, Jamal Murray, qui s’empare des rênes pour Denver dans les moments clutch.

Toutefois, ce dernier n’était pas dans son assiette lundi soir : il ne marque que 14 points et tire le ballon à 29%. Comme résultat, son équipe n’ajoute que 19 points au dernier quart-temps et Los Angeles en profite pour voler la victoire 113-107. Les hommes de Doc Rivers mènent maintenant cette série de demi-finales de l’Ouest, deux victoires à une.

Les partisans du Colorado peuvent néanmoins être rassurés en se rappelant que le Joker a connu une soirée fantastique et que MPJ imitait à merveille ses performances de début de matchs de classement dans la bulle. Il a même laissé sa marque sur le combat avec un dunk des plus puissants des séries. Il totalise 18 points et 10 rebonds.

De son côté, Jokic s’est vu dans l’obligation de compenser pour la production minime de son point guard et y va d’un quasi-triple-double avec une récolte de 32 PTS, 12 REB et 8 AST, agrémentés d’une efficacité de 54%. Sa finesse et ses nombreux tours de passe-passe autour du panier font de Nikola le pivot le plus difficile à défendre en situation d’un-contre-un, dans le bloc ou dans la clé.

Malgré le travail défensif exceptionnel des Clippers, ces derniers auront intérêt à trouver une solution pour contrer le Joker, car sa présence intérieure pourrait s’avérer fatale si cette série devait durer encore longtemps. De plus, si Jamal Murray, Nikola Jokic, Michael Porter Jr. ET Paul Millsap (ou Gary Harris) se devaient de connaître un gros match tous en même temps, même la défense impénétrable de LA aura du fil à retordre.

Nous verrons bien qui des Clippers ou Nuggets obtiendra son billet pour la finale de conférence au fil de cette palpitante série de deuxième tour; qui verra le prochain épisode de sa saga paraître le 9 septembre prochain à 21h00.

– Pat Bev compare Nikola Jokic à Luka Doncic, « Ils floppent beacoup » :

– Jaylen Brown wow !

– Les entraîneurs et le personnel des équipes seront permis d’inviter un total de 10 amis et membres de la famille dans la bulle, à compter des finales de conférence :

Image par défaut
Liam Houde
Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.
Publications: 982