L’inspirant récit de vie de Jimmy Butler

Jimmy Butler est présentement sur le point de permettre à une jeune et prometteuse équipe d’accéder à une finale de conférence en renversant la première tête de série dans l’est, mais sa vie n’a pas toujours été aussi glorieuse. À la lumière de ses récents succès, ESPN a tenu a rappeler que le visage du Heat est parti de loin.

Défiant les probabilités, Butler s’est donné corps et âme dans un sport alors que rien d’autre n’allait dans sa vie. Élevé sans père depuis sa plus tendre enfance, le natif de Tomball au Texas a été abandonné par sa mère à l’âge de 13 ans.

Devant survivre sans toit ni famille durant son adolescence, Jimmy a tout de même fait ce qu’il sait à ce jour encore faire de mieux ; jouer avec du cœur sur un terrain de basketball. Il est par ailleurs très conscient que les chances jouaient contre sa faveur, comme il l’a confié à Marc J. Spears de The Undisputed en janvier 2019.

« Tout le monde a des chances pour différentes raisons. J’ai été chanceux. Mais les chances? Je ne pense pas qu’elles étaient excellentes si on parle de celles qui me concernent. Mais je suis où je suis, probabilités ou pas. »

– Jimmy Butler

Sa hargne et son désir de gagner n’ayant pas attiré l’œil de programmes universitaires significatifs en Division-I, le jeune wing a dû se tourner vers Tyler, un junior college de la région.

C’est ainsi qu’il s’est mérité l’attention de Marquette, programme de premier plan où il a passé ses trois autres saisons collégiales avant d’être sélectionné par les Bulls de Chicago avec le 30e et dernier choix de la première ronde au repêchage 2011.

Il a par la suite entamé la carrière qu’on lui connaît aujourd’hui : celle d’un travailleur acharné qui s’est démené comme un forcené pour ensuite être élu Joueur le Plus Amélioré (2014-2015) et participer à cinq reprises au Match des étoiles, récoltant au passage deux apparitions sur des équipes All-NBA et quatre sur des équipes All-Defensive.

Considérant qu’il s’est dissocié de sa réputation de leader négatif pour devenir un meneur hors-pair chez le Heat, on peut dire que Jimmy Butler a réussi sa transformation – et qu’il a surpassé toutes les attentes à son endroit.

– Max Kellerman croit que Kawhi est le meilleur joueur au monde :

Image par défaut
William Thériault
William est un véritable passionné d'actualité et d'information. Rêveur se démenant au quotidien, il a le journalisme pour vocation. Le sport, c'est son amour de jeunesse.
Publications: 827