Non, Giannis ne quittera pas Milwaukee ; Oui, les Bucks ont de gros problèmes

Depuis des années, Giannis Antetokounmpo a démontré qu’il est l’un des joueurs les plus loyaux de la NBA et le Grec a affirmé à de nombreuses reprises qu’il souhaitait passer sa carrière à Milwaukee pour gagner avec les Bucks. Malgré la défaite de son équipe en 5 matchs contre le Heat, il ne faut pas s’attendre à ce qu’il change d’idée. Bien que plusieurs spéculent sur la possibilité de voir le #34 à Miami, Golden State ou Dallas, ce n’est pas un rêve réaliste ni logique. Après avoir vécu cette étape difficile, Giannis fera tout en son pouvoir pour bâtir une équipe gagnante au Wisconsin. Il a réitéré son désir après avoir vu son équipe échapper le match #5 hier soir.

Lorsqu’il a été questionné à propos d’un potentiel départ, il a été plus clair que jamais.

« Ça n’arrivera pas. Plusieurs personnes voient un mur et choisissent une autre direction. Je veux le défoncer. »

Vous pouvez discuter autant que vous voulez du fait que la meilleure décision serait probablement de quitter les Bucks afin de rejoindre une autre formation – mais ce n’est pas ce qui va arriver. Giannis est une bête d’habitude qui est alimentée par la loyauté et les obstacles.

Il a parlé de sa volonté de créer une équipe gagnante à Milwaukee, et non ailleurs. Il le dit fermement depuis des années, et il est donc assez particulier de voir autant de spéculation à son égard. Rien n’a changé.

Et ne nous emportons pas. Durant cette série contre le Heat, Giannis faisait partie du problème. Ce n’est pas comme s’il avait été dominant et que son équipe ne l’avait pas aidé – il n’a pas été à la hauteur, lors des trois premiers matchs. Franchement, Khris Middleton devrait être celui qui gère le ballon. Le Greek Freak devrait jouer davantage off-ball et profiter de ses forces, qui ne sont pas les tirs.

Il faut aussi considérer que les Bucks n’ont apporté aucun changement majeur depuis leur élimination face aux Raptors. Eric Bledsoe n’est clairement pas le bon joueur pour cette équipe, et les Bucks auraient avantage à regarder ailleurs.

Au fond, il n’est peut-être pas vrai que Giannis est un Pippen… Mais il a bel et bien besoin d’un créateur de tirs qui le complémente dans le backcourt.

Alors qu’ils menaient 2-0 contre les Raptors en 2019, les Bucks avaient une fiche de 10 victoires et 1 défaite en séries. Depuis, ils ont une fiche de 5 victoires et 9 défaites. Et si l’on ne compte pas la série facile contre le Magic, on parle d’une fiche de 1-8.

Cette équipe ne peut pas se présenter sur le terrain avec les mêmes effectifs en 2020-2021. Des changements majeurs s’imposent, et un vétéran comme Chris Paul pourrait être la solution à une recette imaginée d’une nouvelle façon.

Ça reste à voir. Il y a des problèmes, à Milwaukee, et Giannis veut les régler. Sauf qu’il aura besoin d’aide de la part de ses patrons…

Aux Dernières Nouvelles

Default image
Kevin Vallée
Kevin Vallée est le fondateur de AlleyOop Québec. Il possède une combinaison assez rare : beaucoup d'expérience et beaucoup de jeunesse. Dans le monde du blog depuis 2013, il amorce sa carrière de journaliste et collabore à la radio à Montréal, Québec, Ottawa et Edmonton.

Attitude Football Attitude Football