Raptors : quels ajustements seront nécessaires pour forcer un match #7?

Les Raptors feront face à l’élimination ce soir, et ce, possiblement sans Serge Ibaka. En effet, le centre réserviste pourrait rater le match #6 en raison d’une blessure à la cheville, c’est donc dire que Nick Nurse devra se creuser les méninges si les Raptors souhaitent forcer un match ultime. De ce fait, voici un ajustement défensif et un du côté défensif qui pourraient aider la formation de Toronto ce soir.

Attaquer Marcus Smart

Les Raptors avaient enfin trouvé une faiblesse dans la défensive des Celtics alors que Kyle Lowry dominait son duel face à Kemba Walker et Brad Wanamaker, parvenant ainsi à pénétrer l’intérieur afin d’ouvrir des options de passes sur le périmètre. À l’image du duel d’entraîneurs incroyable que nous offre cette série, la tendance aura été de courte durée : Brad Stevens a pansé la plaie en envoyant Marcus Smart sur Lowry et les Raptors sont retournés vers une offensive moins agressive.

Je crois toutefois que les Raptors font erreur en évitant d’exploiter l’affrontement Lowry-Smart. Il ne s’agit évidemment pas d’un duel favorable pour Lowry, mais le vétéran des Raptors peut au moins forcer Smart à commettre quelques fautes. Récemment nommé sur la 1ère équipe All-Defense de la NBA, Smart est la bougie d’allumage des Celtics du côté défensif et les Raptors amélioreront grandement leurs chances de remporter s’ils peuvent le placer en foul trouble.

Alimenter Marc Gasol

Évidemment, le scénario idéal serait d’avoir Serge Ibaka en uniforme ce soir alors que Gasol connaît des séries très difficiles jusqu’à maintenant. Ceci dit, les choses ne regardent pas bien pour Ibaka et Nick Nurse pourrait être forcé de faire confiance à Gasol, et ce, en faisant plus que seulement utiliser sa défensive.

En effet, Gasol apporte très peu du côté offensif du terrain depuis le début de cette série : le vétéran n’a atteint la barre des 10 points qu’une seule fois lors des cinq premiers matchs contre Boston, soit lors de la victoire des Raptors dans le match #3. Bref, de bonnes choses arrivent aux Raptors quand Gasol se met en marche et sa contribution pourrait être cruciale ce soir alors que Pascal Siakam n’a toujours pas trouvé sa forme de saison régulière. Brad Stevens et les Celtics semblent presque tout connaître dans le livre de jeu des Raptors et Gasol est un des meilleurs centres de la NBA en termes d’improvisation dans le high-post, c’est donc dire qu’il s’agit possiblement d’une autre manière de retrouver la recette qui a rapporté deux victoires aux Raptors dans cette série : trouver le joueur ouvert sur le périmètre face à la défensive de zone des Celtics.

Aux Dernières Nouvelles

Default image
Manuel Villeneuve
Diplômé de l'Université de Sherbrooke et adepte de statistiques avancées, Manuel souhaite partager sa passion du sport ainsi que son amour pour la rédaction à travers des textes soignés et approfondis.

Attitude Football Attitude Football