Avec le recul, le Heat de Miami a dominé la date limite des transactions

Les acquisitions d’Andre Iguodala et Jae Crowder à la date limite des transactions se sont avérées très payantes pour le Heat de Miami alors que Pat Riley avait essuyé une tonne de critiques par rapport au prix payé pour les deux vétérans.

Plusieurs experts et amateurs doivent des excuses au DG du Heat, Pat Riley. En effet, Riley était l’ennemi publique #1 sur les réseaux sociaux après la date limite des transactions alors que le Heat envoyait le jeune prometteur Justise Winslow aux Grizzlies dans une transaction qui amenait les vétérans Jae Crowder et Andre Iguodala à Miami :

Voici quelques réactions publiées à la suite de cette transaction controversée :

Pour être honnête, ces réactions qui ont mal vieilli étaient compréhensibles : Iguodala, 36 ans, refusait de rejoindre sa formation à Memphis et tous les signes portaient à croire que les Grizzlies allaient le libérer. Évidemment, il n’est jamais idéal de donner un bon jeune joueur comme Justise Winslow pour acquérir un vétéran de 36 ans sur le point d’être libéré mais, visiblement, Pat Riley savait ce qu’il faisait en sacrifiant Winslow pour ajouter Crowder à l’acquisition d’Iguodala.

Quelques mois plus tard, le Heat est en finale de l’Est et les deux vétérans acquis à la date limite des transactions bénéficient d’un rôle important dans la rotation d’Erik Spoelstra. En effet, Crowder a joué un rôle cruciale comme power forward partant face aux Bucks, enregistrant plus de 30 minutes de temps de jeu dans chacune des cinq rencontres de la série. Quant à Iggy, le vétéran est une étincelle défensive importante pour la deuxième unité du Heat, lui qui présente le 12e meilleur DWS (Defensive Win Shares) chez les quelque 60 joueurs qui participeront aux finales de conférences.

Bref, le sacrifice de Justise Winslow est un prix considérable pour deux vétérans dans la trentaine, mais il s’agit d’un prix plus que raisonnable pour une présence en finale de l’Est et même possiblement en finale de la NBA. Que ce soit en remportant un trophée ou en attirant des joueurs autonomes qui croient pouvoir gagner à Miami, le Heat sort gagnant d’une transaction brillante à la date limite des transactions.

Aux Dernières Nouvelles

Default image
Manuel Villeneuve
Diplômé de l'Université de Sherbrooke et adepte de statistiques avancées, Manuel souhaite partager sa passion du sport ainsi que son amour pour la rédaction à travers des textes soignés et approfondis.

Attitude Football Attitude Football