Kyle Lowry est encore la clé du succès des Raptors

Pascal Siakam n’a pas réussi à se lever, en séries éliminatoires. Il est vrai que le Camerounais devra absolument s’adapter afin d’être efficace dans les moments importants, surtout près du panier. Néanmoins, est-il légitime de croire qu’il pourra être l’option #1 des Raptors lors d’une conquête de championnat? Pas nécessairement. Après tout, il n’est pas un excellent créateur de tirs et n’est pas particulièrement efficace dans les situations d’isolation. Il n’a pas le profil typique d’un closer, et il ne le sera pas, dans un monde idéal.

Si vous analysez les chiffres des trois victoires des Raptors contre les Celtics, un élément saute aux yeux : il s’agit des trois meilleurs matchs de Kyle Lowry.

Lorsque K-Low explose offensivement, Toronto gagne. C’était aussi simple que ça, contre Boston.

PTSTirs
Victoires (3)28.619.6/match
Défaites (4)12.312.8/match

Frappant, non? C’est la constance de Lowry qui risque d’être la clé des séries éliminatoires, à l’avenir.

Fred VanVleet a jusqu’à maintenant prouvé être en mesure de marquer de façon constante à chaque match, et il a été une pièce importante du championnat de 2019. Avec près de 20 points par match lors des séries de 2019, il n’a plus rien à prouver. Pourquoi exiger à Pascal Siakam d’être celui qui mène la charge en fin de match lorsque Toronto compte sur deux point guards qui excellent pour créer leur propre tir et lancer de la ligne de trois points?

Au final, voici les faits de cette défaite au deuxième tour.

  • Kyle Lowry a fait le travail, mais son apport offensif était décevant dans les défaites.
  • Fred VanVleet a performé de façon légitime à chaque match.
  • Pascal Siakam n’a pas livré la marchandise.

En 2021, il faudra que Pascal Siakam se réveille – mais aussi que Kyle Lowry ne prenne pas de soirée de congé, offensivement.

Pour qu’une équipe qui n’a pas de closer comme Kawhi, LeBron ou KD gagne le championnat, il faudra que toute l’équipe soit sur la même longueur d’ondes et que chacun trouve son rôle.

Considérant qu’il ne devrait pas y avoir de changement important chez les Raptors au cours de la saison morte, il faudra visiblement se fier sur ce trio lors des séries de 2021.

D’ici là, il faut espérer que Norman Powell sera un peu plus constant, que OG Anunoby continuera de progresser et que Terence Davis soit enfin prêt pour un rôle en séries éliminatoires.

La clé, c’est un Kyle Lowry entouré de deux bras droits qui peuvent aller chercher des points lorsqu’il le faut.

Il faut travailler là-dessus.

Image par défaut
Kevin Vallée
Kevin Vallée est le fondateur d'AlleyOop360, animateur de l'émission de radio au 91.9 Sports. Après plus de 6 ans d'expérience dans le monde du blog, il se lance dans les médias à la radio et sur les réseaux sociaux avec comme but de populariser le basketball.
Publications: 807