Steve Nash dévoile son plan pour Kevin Durant et Kyrie Irving

Le duo d’étoiles qui mènera les Nets de Brooklyn l’an prochain, soit Kevin Durant et Kyrie Irving, constitue un cadeau empoisonné pour n’importe quel entraîneur-chef. Leur combinaison de talent incroyable fait d’eux des pièces faciles à intégrer, mais leurs personnalités bouillantes présente un tout autre défi. Comment est ce qu’un coach recrue comme Steve Nash peut-il composer avec cette paire d’athlètes transcendants? Pour l’ancien point guard canadien, c’est un challenge qu’il appréhende avec beaucoup d’anticipation.

C’est dans le cadre du podcast « The Old Man ant the Three » avec JJ Redick que s’est entretenu Nash pour discuter de son entrée en poste chez l’organisation des Nets. L’ancien joueur des Suns touche à plusieurs sujets intéressants au fil de la discussion, dont l’évolution du basketball et, par conséquent, l’adaptation des méthodes de coaching, ainsi que de la tâche monumentale qui se dresse maintenant devant lui.

Avec une expérience très limitée d’entraîneur, Steve est conscient que son autorité n’aura pas le même poids qu’un entraîneur de plusieurs années comme, par exemple, Gregg Popovich. Toutefois, sa relation déjà bien établie avec les vedettes de l’équipe et ses connaissances uniques du basketball sont ce qui a fait de lui l’ultime candidat pour cette fonction.

Ayant déjà travaillé avec KD dans le passé en tant que conseiller parmi l’équipe d’entraînement des Warriors de Golden State durant leurs meilleures années, le Canadien a absorbé une foule de connaissances et d’expérience et s’imbibant de cette organisation gagnante. Il a aussi été en mesure d’étudier les façons de faire d’un des meilleurs marqueurs de tous les temps.

Pour ce qui est de la seconde partie du duo d’enfer, Nash a profité d’une apparition à NBATV pour lancer des fleurs à Kyrie.

Pour construire sur ce qu’il avait dit de son meneur de jeu à la télévision, Steve a aussi complimenté les prouesses d’Irving hors du terrain, à l’enregistrement du podcast. Le joueur de 28 ans a notamment offert plus de 1,5 millions de dollars aux joueuses de la WNBA qui se retrouvaient sans emploi au cœur de la pandémie, ainsi qu’effectué d’autre dons à différentes charités, ce que son prochain coach à souligné.

Excité d’entreprendre le prochain calendrier régulier, Steve Nash dit vouloir agir comme un entraîneur « ouvert d’esprit et conscient des changements ». Cette touche moderne qu’apportera l’ancien MVP de la ligue au club des Nets sera certain de procurer un vent de changement bien mérité à cette franchise qui peine à se remettre sur pieds depuis le fameux échange avec les Celtics, en 2013.

Lorsque questionné par rapport aux deux superstars qui seront les têtes d’affiche de son effectif, Nash a vanté les mérites de ces joueurs d’exception et y est même allé en nous offrant un léger aperçu de ce qui est à venir dans la Grosse Pomme.

« Évidemment ce sont deux joueurs extrêmement difficiles à défendre. Kyrie peut battre n’importe qui en isolation et Kevin est un cauchemar pour quiconque, grâce à sa taille. Kyrie jouerait certainement plus souvent off-ball, car il y excelle, et KD jouera à chacune de 5 positions. »

La polyvalence de Durant pourrait donc être pus exploitée que jamais à son retour au jeu. Le small forward a d’ailleurs adressé cet aspect de son jeu lorsqu’il a, lui aussi, fait son apparition à l’émission de JJ Redick.

Le gaillard de 6 pieds 10 pouces avait avoué qu’à Oklahoma City, lors de ses neuf premières saisons chez les pros, il n’était pas en mesure de faire une pleine démonstration de sa versatilité puisqu’il n’était relégué qu’au poste de small forward marqueur spécialiste. Malgré cette limitation, il a tout de même été en mesure de récolter un titre de MVP, en 2014.

C’est cependant en débarquant à Golden State que son dernier entraîneur-chef Steve Kerr a souhaité exploiter son potentiel davantage. Il lui permettait d’agir comme meneur de jeu, parfois, en montant le ballon et en manufacturant pour autrui. Kerr lui donnait aussi plus de responsabilités défensives en tant qu’ailier fort ou même en tant que centre à l’occasion, démontrant ses habiletés de protection à l’anneau.

Ce sont ces libertés qu’a offert Steve Kerr à son protégé qui ont vu ce dernier devenir l’un des meilleurs défenseurs de la ligue, un trait jusqu’alors presque absent des caractéristiques de Durant. Nash souhaitera manifestement pousser les limites de la polyvalence du Slim Reaper en le laissant jouer et défendre chacune des cinq positions sur le terrain.

Nous ne devrions pas être surpris de voir Irving courir autour du périmètre et au travers d’écrans, sans le ballon, alors que son acolyte initie l’offensive, car Kyrie le fait si bien. Décidément, ce ne sont pas les options qui manquent pour Steve, et c’est la raison pourquoi il a décidé d’embarquer dans cette aventure. En effet, l’entraîneur-chef a précisé à l’émission qu’il n’aurait jamais postulé pour l’emploi s’il était ici question d’une « situation de développement ».

Néanmoins, ces stratégies sont certaines d’offrir l’un des plus divertissants spectacles et doit déjà donner la frousse aux dirigeants des autres clubs dans la conférence de l’Est. Nous verrons bien dès l’an prochain comment le nouveau coach de Brooklyn arrivera à élaborer ses schémas pour soutirer le maximum de ses gros noms et, si tout fonctionne, être en compétition pour le championnat de la NBA, dès 2020-2021.

– – De grosses affirmations de Kendrick Perkins! Est-ce déjà terminé pour ce noyau de Clippers? :

– Vince Carter se mérite un poste d’analyste chez ESPN :

Aux Dernières Nouvelles

Default image
Liam Houde
Liam est étudiant en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son but principal est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément important de la culture.

Attitude Football Attitude Football