The Last Dance se mérite un prix Emmy

Le documentaire portant sur la magnifique carrière du grand Michael Jordan a joué le rôle de divertissement idéal au printemps dernier, lorsqu’on débutait notre confinement collectif. Toutefois, vu comme le meilleur documentaire sportif de l’histoire par certains, The Last Dance a fait bien plus que divertir, la production se mérite donc maintenant un prix Emmy – prix célébrant la télévision et les séries-télé – dans la catégorie du meilleur documentaire ou série non-fictive.

The Last Dance n’était simplement pas un documentaire sportif comme les autres, c’était une véritable machine à voyager dans le temps, destination années 1990 et 1980. La plupart des images et entrevues présentées dans cette série de 10 épisodes consiste de contenu exclusif, jamais vu auparavant. C’était donc la première fois qu’on avait un tel accès aux coulisses et aux vestiaires des Bulls de Chicago, nous offrant une toute nouvelle perspective sur l’athlète et l’homme qu’était Michael Jordan.

De voir le gala des Emmy’s célébrer cette production de la sorte est donc attendu mais toujours apprécié des amateurs du ballon orange. L’honneur est pleinement mérité pour l’équipe derrière ce chef d’oeuvre, chapeau au directeur Jason Hehir, à ESPN et Netflix.

La série documentaire a aussi été nommée pour deux autres prix, soit le meilleur montage vidéo pour une série non-fictive et la meilleure direction pour un programme non-fictif. L’équipe derrière la production n’est cependant repartie qu’avec un trophée en main, mais le plus prestigieux du lot.

Les autres œuvres ayant reçu des nominations dans la catégorie du meilleur documetaire ou série non-fictive sont American Masters, Hillary, McMillion$ et la populaire série Tiger King.

Image par défaut
Liam Houde
Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.
Publications: 984