Kevin Durant se dit dérangé par les médias des Knicks

Avant de jeter son dévolu sur les Nets il y a un peu plus d’un an, Kevin Durant avait longuement été associé aux Knicks de New York. Véritable sources de rumeurs parfois crédibles, plusieurs autres moins, la franchise de la Grosse Pomme avait un intérêt marqué pour la superstar, dont le contrat venait à échéance au terme de la saison 2018-2019.

Cet intérêt, s’étant manifesté sous la forme d’une couverture presque excessive de ses activités, d’une analyse minutieuse de chacun de ses propos et de rumeurs circulées par des amateurs quant à une potentielle signature malgré que des négociations n’aient pas été entamées, a fini par en avoir de la patience du small forward étoile.

De passage au Joe Budden Podcast, Durant a été clair et limpide quant à son ressenti vis-à-vis le public new-yorkais.

« Tous les partisans des Knicks, les médias des Knicks. Ils m’ont dérangé toute l’année. »

– Kevin Durant

À certains moments, on comprenait que les Knicks figuraient peut-être dans la liste d’options du MVP de la saison 2013-2014. Sauf qu’à force de ne pas le laisser tranquille, l’univers entourant la concession des Knicks l’a probablement poussé à ne pas signer avec eux. Et à s’entendre avec des rivaux territoriaux directs, établis quelques neuf kilomètres plus loin, dans le quartier de Brooklyn.

N’ayant pas encore eu l’occasion d’enfiler l’uniforme des Nets après une année drastiquement ralentie par les blessures, Kevin Durant doit avoir hâte de sauter sur le terrain. Il faut dire qu’après des commentaires de la sorte, les prochains duels Nets-Knicks seront à ne pas manquer.

Image par défaut
William Thériault
William est un véritable passionné d'actualité et d'information. Rêveur se démenant au quotidien, il a le journalisme pour vocation. Le sport, c'est son amour de jeunesse.
Publications: 827