Montrezl Harrell à Toronto, une mauvaise idée

La saison des Clippers de LA s’est terminée de façon assez abrupte, dans la bulle. Bien que les joueurs veuillent profiter de l’occasion pour bâtir une équipe championne lors de leur deuxième année ensemble, le doute plane au sein de l’organisation. Les bons morceaux sont-ils en place? Le duo Kawhi-PG peut-il remporter un championnat? Après tout, les Clippers n’ont pas seulement perdu – ils ont été humiliés. Dans tout ça, il faut aussi considérer que le Sixième Homme de l’Année, Montrezl Harrell, devient agent libre sans restriction cet automne. Le joueur de centre pourrait quitter Los Angeles, selon ce qui circule…

Évidemment, Harrell aime les Clippers et n’est pas fermé à un retour. Cependant, il a une valeur très intéressante sur le marché et il recevra plusieurs offres.

« Harrell et les Clippers ont un intérêt mutuel pour trouver une entente, mais Harrell sera pourchassé et plusieurs clubs tenteront de le convaincre de signer. »

Le dire est une chose, le faire en sera une autre. En plus des contrats de Kawhi Leonard et Paul George, une autre sortie d’argent pourrait être introduite si les Clippers réussissent à mettre la main sur un point guard qui passe le ballon, comme la récente rumeur le veut. Auront-ils l’argent pour Harrell?

Mentionnons aussi qu’il aurait eu un échange assez chaud avec Paul George, suite à l’élimination du club. Il a arrêté de suivre les Clippers sur Instagram, et il a commencé à suivre les Raptors.

Certains observateurs aimeraient que les Raptors tâtent le terrain pour signer Montrezl Harrell à Toronto.

Il y a des avantages – et des inconvénients.

Tout d’abord, commençons par la base. Lors de la dernière saison, le sixth man a cumulé des moyennes de 18.6 PTS, 7.1 REB, 1.7 AST et 1.1 BLK. Il n’y a aucun doute qu’il peut aider une équipe aspirante.

Or, Harrell n’est pas du tout un bon tireur de 3 points et ne cadrerait pas dans le système offensif actuel de Nick Nurse, qui se concentre sur la création d’espace sur le terrain. Le centre des Clippers n’a tiré du périmètre que 50 fois en 5 ans dans la NBA, réussissant cinq tirs.

À titre de comparaison, Marc Gasol a tiré 158 fois de l’arc en 2019-2020, tandis que Serge Ibaka s’en est permis 182. Je doute donc que Harrell soit un bon fit Toronto. L’essence du système qui rend l’équipe aussi puissante ne pourrait pas être la même autour de lui, ce qui sacrifierait beaucoup. Les Raptors ont besoin que leurs cinq joueurs présents sur le terrain soient en mesure d’être menaçants du centre-ville.

Il s’est amélioré en tant que défenseur, mais il n’a pas développé un tir qui permettrait à Nick Nurse de l’utiliser dans ses schémas. À moins qu’on ne veuille changer d’identité…

Et ce n’est pas ce qu’on veut, à mon avis.

Image par défaut
Kevin Vallée
Kevin Vallée est le fondateur d'AlleyOop360, animateur de l'émission de radio au 91.9 Sports. Après plus de 6 ans d'expérience dans le monde du blog, il se lance dans les médias à la radio et sur les réseaux sociaux avec comme but de populariser le basketball.
Publications: 807