Bam Adebayo propulse le Heat en Finale de la NBA

Qui aurait cru que le Heat de Miami accéderait à la Finale de la NBA en 2020? Après une saison complète à excéder les attentes, les hommes d’Erik Spoelstra ont complété leur conquête de l’Est en éliminant les Celtics en six matchs, dimanche soir. La joute était serrée au troisième quart, mais le Heat a explosé au quatrième pour prendre une avance de 10 points, ne regardant plus derrière. Les Celtics ont été incapables de répondre et se sont inclinés par la marque de 125-113.

Bam Adebayo s’est permis une soirée de 34 points et 14 rebonds pour propulser son équipe en grande finale. Jimmy Butler a marqué 22 points et Duncan Robinson (5/7) et Andre Iguodala (4/4) se sont démarqués de la ligne de trois points.

Les quatre étoiles des Celtics ont atteint le plateau des 20 points, mais leur jeu inefficace a coulé l’équipe, en fin de match. C’est lors des moments importants qu’ils ne se sont pas présentés.

Cinq lancers ratés consécutifs de la ligne de trois points, ponctués par des revirements, des fautes et des tirs ratés, ça n’aide jamais.

Il faut toutefois considérer que Jayson Tatum a 22 ans et que Jaylen Brown n’est âgé que de 23. Il est facile d’être déçu par cette élimination, mais il s’agit d’une bonne nouvelle pour l’avenir de l’équipe. Il faudra toutefois construire une formation plus complète autour des deux jeunes hommes.

Après tout, la profondeur du Heat était tout simplement supérieure à celle des Celtics. À Miami, on compte plusieurs options légitimes à la ligne de trois points, en plus de plusieurs joueurs versatiles qui adhèrent parfaitement au système de l’équipe.

Une finale à saveur intéressante

Le Heat sera de la grande finale de la NBA pour la première fois depuis 2014, alors qu’il s’était incliné contre les Spurs. Cette fois-ci, Miami a rendez-vous avec les Lakers et LeBron James, celui qui a jadis mené l’équipe vers quatre finales consécutives.

Au début de la saison, le Heat était considéré par plusieurs observateurs comme une équipe de séries borderline. Or, ce n’était pas le cas. Après s’être débarrassé des Pacers, des Bucks et des Celtics en 16 matchs, ils méritent amplement leur place en grande finale.

Erik Spoelstra sera d’ailleurs à sa cinquième participation à une finale. Et cette fois-ci, il faut dire qu’il y a beaucoup plus de crédit qui peut lui être attribué que lorsqu’il comptait sur LeBron, DWade et Bosh.

Magic Johnson a noté après la rencontre quelle équipe serait supportée par Dwyane Wade : son ancien club, on celui de son meilleur ami?

Aucun suspense de ce côté. Wade avoue qu’il s’agit d’un win-win, mais qu’il votait pour le Heat pour gagner le championnat.

Les Lakers ont remporté leurs deux duels contre le Heat, en saison régulière – 113 à 110 en décembre, 95 à 80 en novembre. Toutefois, les séries (et la bulle) constituent un monde très différent et Jimmy Butler est présentement en voyage d’affaires, et au sommet de sa forme. Confiant, le Heat tentera de causer la surprise face à deux des trois meilleurs joueurs de la NBA.

Default image
Kevin Vallée
Kevin Vallée est le fondateur d'AlleyOop360, animateur de l'émission de radio au 91.9 Sports. Après plus de 6 ans d'expérience dans le monde du blog, il se lance dans les médias à la radio et sur les réseaux sociaux avec comme but de populariser le basketball.

Attitude Football Attitude Football