Tyler Herro connaît chacun des joueurs repêchés avant lui

Sélectionné au 13e rang de l’encan 2019, Tyler Herro a dû faire face à bon nombre de critiques de la part des médias. Pas assez complet, pas assez athlétique, trop axé sur les tirs du périmètre… Ils les a toutes entendues. Mais aujourd’hui, il se retrouve en finale de la NBA et compte bien prouver à ses détracteurs qu’ils avaient tort.

En conférence de presse, on lui demandé ce que ça lui faisait de provenir d’une telle portion du repêchage – ce à quoi il a répondu qu’il adorait ça. « Ça me motive. Les 12 gars en avant de moi sont toujours dans le fond de ma tête », explique-t-il.

« Je connais chacun des joueurs qui a été repêché avant moi. Ça me motive définitivement. »

– Tyler Herro

Frais d’une jolie campagne (13.1 PTS, 4.1 REB, 2.2 AST) où il s’est mérité une place dans la All-Rookie Second Team, Herro s’est établi comme un instrument capital pour la deuxième unité du Heat. En séries, il s’est enflammé à quelques reprises, marquant notamment 37 points lors du match #4 contre les Celtics.

Soutenu et encadré par un excellent mentor en Jimmy Butler, Herro ne pouvait pas mieux tomber avec Miami. Seule la moitié des 12 joueurs réclamés avant lui compte plus de parts de victoire (wins shares) que lui, ce qui indique déjà qu’il aurait pu partir plus tôt dans la séance.

Sauf qu’en un sens, ça l’a aidé, puisque c’est lui et non toutes ces autres recrues qui peut rivaliser pour une bague de championnat à sa toute première saison dans la NBA.

– Une décision douteuse :

– Steve Nash était de passage au Woj Pod :

– Erik Spoelstra a tout le respect de LeBron :

Image par défaut
William Thériault
William est un véritable passionné d'actualité et d'information. Rêveur se démenant au quotidien, il a le journalisme pour vocation. Le sport, c'est son amour de jeunesse.
Publications: 834