LeBron James hanté par le match #2 contre les Mavericks en 2011

Bien qu’il soit sans aucun doute l’un des meilleurs joueurs de l’histoire de la NBA, LeBron James n’a pas une fiche parfaite. La plus grande tâche à son dossier demeurera à jamais sa défaite contre les Mavericks en Finale de la NBA, en 2011. Neutralisé par JJ Barea, Bron a vu son équipe échapper le championnat aux mains de Dirk Nowitzki, qui a réussi à battre la superteam qui devait aider LeBron à enfin triompher. Questionné à propos de son expérience en séries éliminatoires, King James est revenu sur le match #2 de cette série, qui a changé le momentum de la série.

LeBron explique essentiellement qu’il approche maintenant ses matchs avec un oeil différent, depuis ce jour. Il comprend dorénavant que n’importe quel jeu, peu importe l’avance de son équipe, a le potentiel de tout changer. Il s’en méfie et prend soin de chaque séquence.

« Le meilleur enseignant, c’est l’expérience. Il y a des moments, des matchs de Finale, où tu as tout le momentum du monde, tu sens que tu as le match sous contrôle… Un jeu ici, un jeu là peut changer le cours d’un match, d’une série. […] C’est le match #2 de la Finale de 2011, à Miami contre Dallas. D-Wade réussit un tir de trois points et nous donne une avance de 13 ou 17 points. À partir de ce moment, Dallas a amorcé toute une séquence et terminé le match avec un lay up de Dirk Nowitzki pour voler ce match. À ce jour, cette merde me brûle. »

C’est pourquoi il n’a pas caché qu’il était insatisfait de la fin de match, hier soir, malgré une victoire éclatante.

Et il ne le sera pas tant qu’il n’aura pas une quatrième bague de championnat.

– L’avenir d’Aaron Gordon n’est pas assuré.

– Ça chauffait à RDS hier soir.

– Doc Rivers à Philly, ça semble être en voie de se produire.

Default image
Kevin Vallée
Kevin Vallée est le fondateur de AlleyOop Québec. Il possède une combinaison assez rare : beaucoup d'expérience et beaucoup de jeunesse. Dans le monde du blog depuis 2013, il amorce sa carrière de journaliste et collabore à la radio à Montréal, Québec, Ottawa et Edmonton.

Attitude Football Attitude Football