Montrezl Harrell nous dévoile son équipe AAU aux allures familières

La prochaine saison de basketball du circuit AAU (Amateur Athletic Union), une ligue mettant de l’avant certains des meilleurs jeunes joueurs des États-Unis (12 à 17 ans), n’aura pas lieu avant le mois de février 2021, mais Montrezl Harrell des Clippers de Los Angeles désirait déjà partager avec le monde l’identité du nouveau programme AAU qui porte son nom. Impossible d’ignorer les ressemblances entre son logo et celui d’une certaine franchise de la NBA…

Les « Team Trezz Raptors », qui sont en construction depuis plus d’un an, arboreront un logo très particulier sur leur maillot. Malgré sa palette de bleu et de blanc, plutôt que de rouge, noir et gris, l’emblème principal du club de Harrell emprunte ses détails à celui des Raptors de Toronto, que la concession portait comme logo alternatif de 1995 à 2008, puis comme principal de 2008 à 2015.

alleyoop360.com-montrezl-harrell-nous-devoile-sa-nouvelle-equipe-aau-aux-allures-familieres-2020-10-02_08-59-29_565343
Crédit : Raptors de Toronto

L’annonce faite par le biais d’une story Instagram en a fait sourciller plus d’un, et a même eu un effet particulier auprès de certains partisans des Raptors de Toronto. Ils ne se sont pas adonné ici à de l’indignation ou de la dénonciation de plagiat, mais plutôt à un exercice de spéculation.

Les réseaux sociaux étaient tapissés de #WetheNorth au sein de la polémique entourant le dévoilement de Trezz. Alors, comme l’internet sait si bien le faire, les rumeurs de Harrell prenant la direction de Toronto ont déferlé.

Le 6e Homme de l’année 2020 a généré beaucoup d’intérêt de la part de diverses franchises de la ligue, mais jusqu’à présent, aucune des organisations dans la conversation ne se sont démarquées comme réelles candidates. Les rumeurs veulent que ce soient les Raptors de Toronto, le Heat de Miami et les Mavericks de Dallas qui se battent pour les services du pivot.

Harrell, 26 ans, est un joueur autonome sans restriction dès maintenant, et l’une des commodités les plus en demande de sa classe. Grâce à ses moyennes de 18.6 PTS, 7.1 REB et 1.7 AST par match avec une efficacité de 58%, le joueur au tempérament bouillant pourra se mériter un nouveau contrat approchant les 20 millions de dollars.

– Beaucoup d’entrevues pour les postes d’entraîneurs-chefs restants seront effectuées au cours des prochains jours :

Image par défaut
Liam Houde
Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.
Publications: 982