Ça passe ou ça casse pour le duo Simmons-Embiid en 2020-2021

Le duo formé par Ben Simmons et Joel Embiid à Philadelphie est définitivement l’un des plus particuliers de la NBA. Simmons est un superbe athlète et déjà l’un des meilleurs passeurs de la ligue, mais est incapable de tirer à plus de 15 pieds du panier. En raison de cette lacune, Joel Embiid doit libérer la bouteille pour laisser son coéquipier œuvrer – ce qui est quelque peu contre-intuitif pour l’un des meilleurs joueurs de la NBA au niveau des rebonds offensifs et des points dans la peinture. Suite au renvoi de Brett Brown, Doc Rivers a été embauché et s’avérera probablement être le dernier à essayer de faire fonctionner ce duo.

Dans le cadre de notre émission sur les ondes du 91.9 Sports, l’assistant entraîneur des Raptors 905 Charles Dubé-Brais a expliqué que les 76ers voulaient surement offrir une dernière chance au duo de performer dans un système différent.

« Avant de briser la paire Simmons-Embiid, je suis d’avis qu’il faut que tu tentes le coup avec un autre entraîneur. »

Charles juge que Rivers pourrait être l’entraîneur parfait pour imposer un rôle à certains joueurs et peut-être convaincre Ben Simmons d’utiliser son lancer de 3 points.

« Peut-être que Rivers sera capable de passer un message différent et de faire acheter certains concepts à Ben Simmons et Joel Embiid. [Rivers] a réussi à le faire avec les Celtics! Il a vendu à Paul Pierce, Kevin Garnett et Ray Allen que chacun d’entre eux devrait prendre un rôle à 80% de leur capacité pour gagner un championnat et avoir du succès collectif. La question, est-il capable de faire comprendre la même chose à Embiid et de lui dire ‘ce n’est peut-être pas ce que tu as envie de faire, mais si tu fais ça, c’est comme ça que tu peux devenir un MVP dans la NBA’. […] Peut-être que c’est ce que ça prend. »

Et qu’est-ce que Embiid doit faire différemment? Compliqué de répondre. Il n’est pas clair s’il joue de cette façon puisqu’il veut être versatile offensivement, ou s’il lui est imposé de le faire en raison des points négatifs de Ben Simmons.

« D’un côté tu as Ben Simmons qui est un espèce de LeBron James des pauvres, un peu plus grand, costaud, rapide, très explosif en transition, extraordinaire passeur, c’est en commun avec un jeune LeBron, mais n’a pas les mêmes qualités de scoring parce qu’il ne lance pas de l’extérieur, il n’est même pas capable de tirer à plus de 15 pieds. T’as des problèmes de schéma offensif parce que ton meneur de jeu ne peut pas jouer au périmètre. Il peut jouer meneur de jeu en transition, mais en demi-terrain, il devrait peut-être plus ton ailier fort ou ton centre. Joel Embiid, qui remplit ce rôle-là, se dit que Simmons ne peut pas écarter le terrain, donc qu’il doit le laisser jouer du panier, mais si moi aussi je suis là, il n’y a plus d’espace. Donc vu qu’il sait tirer à 3 points, il faut qu’il s’écarte. »

Il est clair que dans le meilleur des mondes, Embiid serait plus efficace pour jouer du bully ball près du panier. D’autant plus que lorsqu’il se retrouve à la ligne de 3 points, il est impossible pour lui d’attraper des rebonds offensifs qui offrent normalement de deuxièmes chances à son équipe.

Est-ce que Doc Rivers convaincra Ben Simmons de tenter plus de jumpshots? Ça pourrait tout changer.

D’ici là, on n’a pas de réponse. Or, il s’agit peut-être de la dernière chance de ce duo avant qu’il ne soit séparé.

Vous pouvez écouter le segment complet de Charles Dubé-Brais ci-dessous.

– Un uniforme MLK pour les Hawks.

Image par défaut
Kevin Vallée
Kevin Vallée est le fondateur d'AlleyOop360, animateur de l'émission de radio au 91.9 Sports. Après plus de 6 ans d'expérience dans le monde du blog, il se lance dans les médias à la radio et sur les réseaux sociaux avec comme but de populariser le basketball.
Publications: 807