Les Raptors ont interviewé le Montréalais Karim Mané

Le repêchage de 2019 aura été historique, d’un point de vue canadien. Meilleure cuvée de l’histoire du pays, elle a vu 6 joueurs être sélectionnés – et Luguentz Dort devenir (déjà) l’un des joueurs non-repêchés les plus efficaces de l’histoire moderne. En 2020, l’histoire risque d’être différente. Karim Mané constitue de façon réaliste la seule option canadienne disponible aux équipes de la NBA. Projeté en fin de deuxième ronde, le Montréalais natif du Sénégal pourrait attirer l’attention des Raptors. On a d’ailleurs déjà évalué cette éventualité :

Selon ce que rapporte Sports Illustrated, l’équipe torontoise a interviewé Mané au cours des derniers jours. Le principal intéressé juge que l’entretien s’est très bien passé et est très excité par l’opportunité d’être sélectionné par une équipe réputée pour leur développement comme les Raptors.

« Voyant leur culture de développement avec des gars comme Fred VanVleet et Pascal Siakam, je pense que je cadrerais bien dans n’importe quelle situation, mais particulièrement bien avec les Raptors. »

Il faut dire que Masai Ujiri aime toujours voir le potentiel à long terme d’un espoir en le repêchant. Il aime les diamants bruts et fait confiance aux Raptors 905 pour développer d’excellents joueurs de basket.

C’est pourquoi le mystérieux joueur de 20 ans, qui pourrait être le premier joueur de l’histoire à faire le saut du CÉGEP à la NBA, est une option intéressante. Il s’agit d’un joueur qui nécessitera beaucoup de travail, mais qui a déjà le corps d’un professionnel et qui joue bien des deux côtés du terrain.

À 6 pieds 5 et 195 livres, Karim pourrait devenir un excellent combo guard au sein des rangs professionnels. Néanmoins, il devra améliorer son tir et se fier énormément sur sa fluidité pour faire sa place.

Le Montréalais sait qu’il est sous-estimé, et il mentionne que ça ne le dérange pas.

« Je suis un mystère pour bien des gens et c’est cool avec moi. Je veux être comme ça parce que ça me donne un avantage de compétition, ils ne savent pas ce qui s’en vient. Une fois que j’y serai, je pense que je vais surprendre beaucoup de personnes et faire tourner les têtes. »

Le garde de 20 ans connaîtra son avenir plus en détails dans les prochaines semaines, et il a fort probablement très hâte de pouvoir se préparer à sa saison de basketball en 2020-2021 – où qu’elle soit.

Image par défaut
Kevin Vallée
Kevin Vallée est le fondateur d'AlleyOop360, animateur de l'émission de radio au 91.9 Sports. Après plus de 6 ans d'expérience dans le monde du blog, il se lance dans les médias à la radio et sur les réseaux sociaux avec comme but de populariser le basketball.
Publications: 807