Duncan Robinson et Jae Crowder rejoignent les duos Curry-Thompson et Lowry-Leonard

Le Heat est peut-être en mauvaise position dans la finale face aux Lakers, mais voilà une statistique qui sert de rappel important quant au parcours mémorable de Miami dans la bulle d’Orlando.

Les partisans de sport ont souvent la mémoire courte et malgré le déficit de 3-1 du Heat en finale, il est important de rappeler que la formation de Miami n’a pas remporté la Conférence de l’est par chance ou hasard. En effet, le Heat a été tout feu tout flamme depuis le retour de la NBA à Orlando, suffisamment pour que deux de leurs joueurs s’inscrivent dans l’histoire des séries éliminatoires :

Tel que mentionné dans le tweet ci-haut, Duncan Robinson et Jae Crowder ont complété un exploit remarquable hier soir en franchissant tous deux la barre des 50 tirs à trois points réussis depuis le début des éliminatoires. Robinson et Crowder deviennent ainsi le 4e duo le l’histoire à réussir cet accomplissement après les paires Lowry-Leonard, Curry-Thompson (4 fois) et JR-Kyrie.

La partie la plus intéressante de ce record : Duncan Robinson a marqué ses 52 tirs à trois points en conservant une moyenne de presque 40% d’efficacité, ce qui signifie qu’il ne s’agit pas seulement d’un accomplissement dû au volume. Quant à Crowder, le vétéran a été un peu moins efficace avec une moyenne de 35.4%, soit bien loin du record de Steph Curry (45.6%) mais tout de même respectable.

Le Heat pourrait d’ailleurs cimenter sa place dans l’histoire en voyant un troisième joueur se joindre au club des 50, bien que cela nécessiterait probablement la présence d’un 6e match dans la série. En effet, le joueur recrue Tyler Herro est maintenant à 45 tirs à trois points réussis depuis le début des éliminatoires, c’est donc dire qu’il lui en manque cinq autres pour que le Heat devienne la seule formation de l’histoire avec un trio dans le club sélect des 50 triplés en séries.

Bref, ne laissez pas la dominance des Lakers vous le faire oublier : l’édition 2020 du Heat de Miami en est une qui passera à l’histoire et la troupe d’Erik Spoelstra mérite amplement sa présence en finale de la NBA, et ce, même si la défaite semble imminente.

– LeBron James cimente son statut de légende

– EN RAPPEL : Le Storm de Seattle remportent le championnat de la WNBA

Image par défaut
Manuel Villeneuve
Publications: 556