Je crois qu’Anthony Davis mérite le titre de Finals MVP

Je vais peut-être me faire lancer des roches. Je ne suis pas un détracteur de LeBron James – au contraire, je déplore le manque de respect à son égard. Néanmoins, je ne peux m’empêcher de croire qu’Anthony Davis mérite de gagner le titre de Finals MVP en 2020.

C’est très serré et les deux hommes ont les bons arguments pour s’approprier l’honneur du joueur le plus utile de la Finale. D’un côté, vous le savez : LeBron James est le moteur offensif des Lakers. Il est le point focal du système offensif de l’équipe, il distribue le ballon, mène le club et connaît de bonnes séries d’un point de vue défensif. Alors qu’il cumule une ligne de statistiques de 27,5 points et 8,5 passes en Finale, il serait logique de lui attribuer le Finals MVP. Il y a eu plusieurs séquences durant lesquelles LeBron était le seul à marquer dans des moments importants.

Il a fait la différence de ce côté.

Néanmoins, Anthony Davis est présentement en train de montrer qu’il est le joueur défensif le plus versatile de la NBA. D’un point de vue défensif, AD fait la différence et ce n’est même pas une question.

Après le match #3, Davis a demandé de garder Jimmy Butler. Cette stratégie a fonctionné à la perfection dans le match #4, AD limitant JB à seulement un tir réussi sur cinq essais.

Le gaillard est assez grand pour défendre le panier de façon élite, mais assez rapide et mobile pour défendre le périmètre et empêcher qui que ce soit de tenter un jumpshot par dessus ses bras. Il possède l’intelligence pour bien se positionner, mais surtout pour se revirer sur un 10 cennes et changer de couverture en une fraction de seconde.

La stratégie d’attaque du Heat a complètement été neutralisée par la versatilité de Davis. Quand il était sur le terrain, Miami était plongé dans une léthargie. Il est très difficile de cibler la clé lorsque la vedette des Lakers s’y retrouve.

Lorsque Davis était sur le banc, Jimmy Butler et Bam Adebayo considéraient Markieff Morris comme une cible facile digne d’un véritable festin.

Cette analyse de Thinking Basketball résume parfaitement le génie d’AD en zone défensive.

Posez-vous la question : qu’est-ce qui a fait la différence pour les Lakers contre le Heat?

Je crois qu’il s’agit des prouesses défensives d’Anthony Davis.

En plus de tout ça, il réussit à marquer plus de 25 points par match.

Essentiellement, LeBron marque et distribue – AD marque et défend. Qu’est-ce qui est plus important? À vous de voir. Néanmoins, il est indéniable que Davis est le joueur le plus complet dans les deux sens du terrain, et qu’il a un plus gros impact combiné. Est-ce que le King est assez supérieur à AD en zone offensive pour justifier un Finals MVP?

Offensivement, les Lakers ne s’effondrent que très difficilement.

Défensivement, tout s’effondre lorsque Davis n’est pas sur le terrain.

La question se pose, sincèrement. Il y a encore du basketball à jouer, mais j’ai bien l’impression que le débat est plus important qu’on le pense.

Ceux qui diront qu’un Finals MVP qui échappent des mains de LeBron est certain d’affecter son héritage, repensez-y. L’histoire nous apprend que ce n’est pas si important :

Image par défaut
Kevin Vallée
Kevin Vallée est le fondateur d'AlleyOop360, animateur de l'émission de radio au 91.9 Sports. Après plus de 6 ans d'expérience dans le monde du blog, il se lance dans les médias à la radio et sur les réseaux sociaux avec comme but de populariser le basketball.
Publications: 807