Jimmy Butler : «Je dois gagner»

À un match de l’élimination, le Heat devra puiser dans la plus profonde de ses réserves d’énergie pour survivre et pousser les Lakers à une sixième rencontre. En conférence de presse cet après-midi, Jimmy Butler a affirmé qu’il se devait de gagner vendredi. Il n’y a pas d’autre option dans sa tête.

Après une performance digne des grands du sport lors de la troisième partie de la finale, Butler a été complètement neutralisé par Anthony Davis lors de la prochaine joute. Il devra produire à un rythme vertigineux pour que le Heat remporte une autre rencontre. À ce point, une victoire du Heat est largement improbable.

Mais il y a toujours place à l’espoir.

« Je dois gagner. On a fait tout ça pour quelque chose. Avoir été ici pendant 90 jours, c’était pour quelque chose. D’être ici jusqu’au 13 [octobre], date du match #7, ça aura été pour quelque chose. Parce que si ce ne l’était pas, je vais être fâché à la fin. »

– Jimmy Butler

Jimmy est déjà incroyable en finale, mais il ne peut pas tout faire seul. Ses seconde et troisième options ne sont pas totalement aptes à produire à un rythme convenable en raisons de blessures, Bam Adebayo n’étant pas à plein régime et Goran Dragic étant tout simplement absent.

C’est un leader qui a du cœur et qui a tout fait pour son équipe au cours de la saison. S’il se rend aussi loin sans arriver à capitaliser sur son opportunité, il sera assurément déçu – et aura raison de l’être. Mais il pourra se dire fier de s’être rendu aussi loin au sein d’un club qu’on qualifie de Cendrillon cette année.

– Luguentz Dort en a impressionné plus d’un dans la bulle :

– Lawrence Frank récompensé à Los Angeles :

– Une autre époque :

Image par défaut
William Thériault
William est un véritable passionné d'actualité et d'information. Rêveur se démenant au quotidien, il a le journalisme pour vocation. Le sport, c'est son amour de jeunesse.
Publications: 884