Doc Rivers revient sur l’expérience de la bulle

Si les Clippers n’ont pas connu le résultat escompté au sein de la bulle de la NBA à Orlando, reste que leur ancien entraîneur-chef Doc Rivers en tire son lot de positif. Une sortie décevante en deuxième ronde des séries lui aura coûté une chance en or de rivaliser pour le titre de la NBA et son emploi à la barre de l’équipe, mais il soutient que c’était un passage nécessaire pour la ligue.

Rivers est conscient que l’année 2020 a été difficile pour tout le monde, mais se dit reconnaissant envers la NBA, qui a orchestré ce projet d’envergure de main de maître pour permettre à un club d’inscrire son nom à la liste des champions des playoffs.

« Cette année, commençons seulement avec la COVID. Ça a été une dure année pour tout le monde. La bulle n’est pas une expérience normale, mais je suis content que ce soit une expérience de que la NBA ait créé. Nous n’aurions pas couronné de champion cette année sans ça. »

– Doc Rivers

Et à Philly ?

On connaît déjà le dossier. Les liens avec Los Angeles sont coupés à la fin septembre pour qu’il soit embauché par les 76ers trois jours plus tard. C’est un club où il devra composer avec deux jeunes étoiles aux styles contradictoires et qui se complètent plus ou moins bien, un club qu’on qualifie fréquemment de bon sur papier mais désordonné sur le terrain.

On lui a d’ailleurs demandé s’il était possible qu’il fasse jouer Joel Embiid et Al Horford – deux centres – sur le même alignement, une question qu’il a évité en conférence de presse.

Il faut croire que Doc n’a pas encore pleinement élaboré de stratégie pour sa nouvelle formation. En même temps, il faut admettre que la signature de son contrat s’est faite de manière assez précipitée. On le doit probablement aux autres offres hostiles qui pourraient avoir été déposées à son endroit dès qu’on l’a su disponible, considérant qu’il était l’un des meilleurs noms sur le marché des entraîneurs.

Il en demeure que celui qui a remporté le championnat en 2008 avec les Celtics de Boston est conscient du talent avec lequel il peut dorénavant jongler en Pennsylvanie.

« Cette équipe est bourrée de talent. Nous devons seulement trouver la manière que ça fonctionne le mieux possible. »

– Doc Rivers

Avec Joel Embiid et Ben Simmmons au sein de son effectif, il y a moyen de faire de belles choses. Comme Doc le dit, il s’agit maintenant simplement de trouver la bonne façon pour que ça puisse porter fruit.

– Une très belle nouvelle pour la ligue :

– Une bonne lecture :

– Delonte West prend tranquillement du mieux :

Image par défaut
William Thériault
William est un véritable passionné d'actualité et d'information. Rêveur se démenant au quotidien, il a le journalisme pour vocation. Le sport, c'est son amour de jeunesse.
Publications: 884