Lakers champions : Avery Bradley va recevoir une bague

Dimanche soir, alors que les Lakers venaient de remporter le titre, Avery Bradley a reçu un appel FaceTime de Rob Pelinka, qui célébrait le championnat dans le vestiaire de son équipe. Selon Malika Andrews d’ESPN, le directeur général du Purple and Gold aurait annoncé au joueur vétéran qu’il allait recevoir une bague même s’il n’était pas présent dans la bulle d’Orlando.

Lorsque la NBA a annoncé son plan concernant la reprise de la saison en juin dernier, Bradley a décidé qu’il n’allait pas y participer. Pour l’athlète de 29 ans, la décision n’a pas été facile, mais il a opté pour ce qu’il jugeait être le meilleur choix pour le bien de sa famille. 

Le plus vieux de ses trois enfants, Liam, est un garçon âgé de 6 ans. Liam a souffert de problèmes respiratoires dans le passé et la famille a décidé qu’il aurait été trop dangereux de l’amener dans la bulle. Le joueur mesurant 6 pieds et 3 pouces ne voulait pas être séparé de sa famille aussi longtemps. Par ailleurs, il avait aussi dit qu’il voulait développer des projets pour aider au renforcement de sa communauté.

Tout au long de la saison, Avery jouait un rôle très important pour le Lakeshow. Il a été titulaire durant pratiquement l’entièreté de la saison régulière. En 49 matchs, il a maintenu des moyennes de 8.6 points, 2.3 rebonds et 1.3 passe décisive tout en réussissant 36% des tirs qu’il a tentés derrière la ligne de 3 points. Même s’il est vrai que ces chiffres ne sautent pas aux yeux, les contributions de l’homme en question ne se mesurent pas qu’à ses statistiques sur les feuilles de match. 

Ses contributions en saison régulière

Bradley est l’exemple parfait de ce qu’un 3 & D guy devrait être. Son adresse au tir est importante, mais ses capacités du côté défensif le sont encore plus. Depuis des années maintenant, il est reconnu à travers la NBA comme l’un des meilleurs défenseurs du circuit. Le numéro 11 se chargeait de défendre les meilleurs guards des équipes adverses tout au long de la saison régulière et il arrivait à le faire avec succès la majorité du temps.

Au début du mois de mars, juste avant l’arrivée de la pandémie, L.A. était dans une séquence impressionnante de victoires après avoir battu les Clippers et les Bucks dans le même week-end. Bradley avait livré une performance impressionnante contre les Clips en marquant 24 points et en réussissant 6 tirs de 3 points. 

La perte du joueur talentueux a donc été un coup dur pour les Lakers. Beaucoup d’experts pensaient que son absence de la bulle d’Orlando allait rendre la tâche de gagner un championnat encore plus difficile pour la troupe de Frank Vogel. Finalement, Kentavious Caldwell-Pope a pris la place de Bradley dans l’alignement partant et il a joué son rôle à merveille, surtout dans la série finale face au Heat. 

Un membre de l’équipe

Malgré le fait qu’il n’était pas présent dans la bulle, il est évident que Bradley mérite sa bague puisqu’il a pris la dure décision principalement pour le bien de sa famille. De plus, il a grandement contribué au succès de son équipe tout au long de la campagne 2019-2020. 

Par ailleurs, si le DG de l’équipe ainsi que les entraîneurs et les joueurs de l’effectif de la franchise californienne croient tous que le 19e choix du repêchage de 2010 mérite sa bague, qui pourrait en dire autrement?

Rob Pelinka n’est pas le seul qui a communiqué avec Avery dimanche soir à partir du vestiaire des champions, qui était rempli de bouteilles de champagne. Le joueur de banc Quinn Cook et l’entraîneur adjoint Phil Handy l’ont aussi fait.

Le numéro 11 est resté en contact avec la plupart des membres de l’effectif sur une base quotidienne depuis leur arrivée à Orlando. Il dit avoir regardé chaque match des séries et il a encore l’impression de faire partie de l’équipe.

« Il voulait que je sache que je faisais partie de cette équipe championne », a dit Bradley au sujet de son appel avec Pelinka. « La saison a été très longue et elle s’est terminée d’une façon incroyable. On a vécu beaucoup de choses cette année. La victoire était complètement incroyable. J’ai vu la joie dans son visage. »

Il ne serait pas étonnant de voir Avery Bradley de retour dans l’effectif des Lakers la saison prochaine. Le guard possède une player option sur son contrat d’une valeur de 5 millions de dollars américains pour la campagne 2020-2021. 

Image par défaut
Dominic Gildener
Dominic étudie en journalisme à l'Université de Montréal. Il est passionné par la NBA depuis l'âge de 10 ans. À l'aide de sa plume, il souhaite partager cette passion avec le public. Il se dit satisfait de voir la popularité du basketball augmenter au Québec.
Publications: 223