Timberwolves et Warriors : les deux approches opposées en matière de repêchage

Un seul rang sépare les Timberwolves des Warriors lors du prochain repêchage et pourtant, l’approche utilisée pour le 1er choix ne pourrait pas être plus différente de celle prônée par Golden State avec la 2e sélection de l’encan.

Que feront les T-Wolves avec le 1er choix au repêchage? Certains prédisent une transaction. D’autres croient qu’Anthony Edwards est un incontournable au 1er rang, bien que plusieurs lisent entre les lignes et voient LaMelo Ball au Minnesota.

Bref, tout ce que nous pouvons faire est spéculer. Pourquoi? Parce que Gersson Rosas et les Timberwolves ont fait un excellent travail de détective privé jusqu’à maintenant. En effet, avec presque un mois à faire avant le repêchage, les médias peinent à avoir de l’information sur les intentions du Minnesota. Il y a quelques semaines, nous apprenions que LaMelo Ball pourrait être le joueur au sommet de leur liste, mais ces rumeurs étaient comme tout ce qui sort du Minnesota depuis la loterie : de pures spéculations, exprimée par quelques dépisteurs et DG de la NBA.

La technique motus et bouche cousue prônée par les T-Wolves est une approche rarement utilisée dans la NBA d’aujourd’hui alors qu’il est de plus en plus difficile de protéger un secret des Shams et Woj du monde des médias. À titre d’exemple, les Warriors, eux, utilisent une stratégie complètement à l’opposé, une approche que j’aime appeler la falsification des pistes.

En effet, les rumeurs concernant les Warriors et leurs intentions au 2e rang du repêchage sont toute sauf rares depuis la loterie. Le premier nom à être sorti était celui de Tyrese Haliburton. La semaine d’après, c’était Anthony Edwards. Puis, les noms des big men James Wiseman et Onyeka Okongwu ont fait surface.

Vous voyez où je veux en venir : dans le monde du repêchage, trop de pistes signifie aucune piste. L’équivalent d’un chasseur qui suivrait des traces de bottes pour trouver l’orignal.

Cette approche complexifie grandement notre travail en tant que membres des médias. Le jeu du téléphone devient un jeu de devinettes. Qu’est-ce qui et vrai et qu’est-ce qui ne l’est pas? Quels feux ont été intentionnellement allumés par les Warriors? Encore une fois, nous ne pouvons que spéculer.

Bref, il n’y a pas de guide à suivre ou de stratégie parfaite : les deux approches peuvent être efficaces lorsque bien orchestrées, et les deux premières formations à repêcher le 18 novembre prochain ont fait un travail incroyable pour nous garder dans la zone des spéculations à leur manière.

– Les Mavs ont une grosse cible dans leur mire pour 2021

– Revivez la saison 2019-2020 en moins de 10 minutes

Aux Dernières Nouvelles

Default image
Manuel Villeneuve
Diplômé de l'Université de Sherbrooke et adepte de statistiques avancées, Manuel souhaite partager sa passion du sport ainsi que son amour pour la rédaction à travers des textes soignés et approfondis.

Attitude Football Attitude Football