76 arrestations et 8 policiers blessés lors des célébrations à Los Angeles

Lorsque les Lakers de Los Angeles ont finalement soulevé le trophée Larry O’Brien dimanche soir, pour la première fois depuis une décennie, les partisans du mauve et or ont pris d’assaut les rues de L.A. afin de célébrer le championnat, comme toute base partisane le fait depuis des années. Toutefois, alors que quelques milliers de fans se ruaient en direction du Staples Center, tout ne s’est pas déroulé dans la paix et dans le bonheur; le service de police de la métropole a été forcé de compléter 76 arrestations. Huit agents de police auraient aussi été blessés dans la foulée, selon le LA Times et Sports Illustrated.

Le total d’édifices et de commerces endommagés s’élève aussi jusqu’à plus de 30, à la suite des célébrations, appelées « émeutes » par la ville de L.A. Les partisans y sont restés presque toute la nuit et il y aurait eu des résidus de ces émeutes encore ressentis lundi.

Les arrestations effectuées – pour la majorité, près du Staples Center – avaient pour motif ceux de rassemblement illégal, vandalisme et refus de dispersion, alors que les regroupements de plus d’une dizaine de personnes sont toujours interdits dans l’état de la Californie.

Après qu’environ un millier de personnes ait convergé vers l’aréna des Lakers, c’est à ce moment que des « manifestants indisciplinés » se seraient joint à la fête, lançant des bouteilles de vitre et des roches en direction des policiers.

Aujourd’hui, alors que le LAPD nous offre son bilan d’arrestations, certaines entreprises tentent toujours de réparer les dommages qu’ont fait certains pillards et participants malintentionnés à leur boutiques, restaurants ou commerces.

Alcool, violence, feux d’artifices, chants à l’unisson pour Kobe Bryant et même des expressions de manifestations à saveur Black Lives Matter, les célébrations qui visaient d’abord à honorer la conquête de championnat du Lakeshow se sont vite transformées en émeutes chaotiques et illégales, en pleine pandémie.

La parade officielle destinée à commémorer et solenniser les champions de la NBA de 2020 n’aura pas lieu avant plusieurs mois, dit le maire de Los Angeles Eric Garcetti. Cette célébration ultime ne pourra qu’avoir lieu lorsque « ce sera sécuritaire de le faire », a-t-il avoué.

Image par défaut
Liam Houde
Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.
Publications: 969