La NBA n’attendra pas le vaccin pour la COVID-19 avant de lancer sa saison

Nous vivons dans un drôle de monde, depuis quelques mois. Qui aurait cru que la saison de la NBA se terminerait à Walt Disney et qu’une pandémie mettrait la prochaine campagne en danger? Pas moi, je vous le garantis. Après avoir vu les séries éliminatoires être complétées sans problème et le championnat de 2020 distribué aux Lakers, Adam Silver et les dirigeants de la NBA doivent maintenant se concentrer sur l’organisation d’une deuxième saison irrégulière. Cette fois-ci, il faudra visiblement vivre avec la COVID-19 – ce qui complique la tâche.

Adam Silver a révélé à ESPN que la NBA n’attendra pas qu’un vaccin soit découvert avant de lancer sa prochaine saison. Initialement, c’était le plan. Or, le développement de celui-ci ne s’est pas fait aussi rapidement que certains auraient espéré et rendu au mois d’octobre, ça ne peut plus être un facteur dans les décisions de la ligue.

Le commissaire a aussi confirmé que la ligue possédait des plans qui impliquent une ou des bulles, mais qu’il s’agit d’un plan de secours.

Présentement, la NBA comptabilise toutes les données nécessaires afin de présenter les matchs à un certain nombre d’amateurs, tout dépendant des marchés. Le revenu des arénas représente 40% des revenus de la ligue, et une saison complète sans amateurs pourrait être catastrophique. Silver a répété à maintes reprises vouloir présenter une saison de 82 matchs devant des amateurs. La ligue espère qu’à ce moment-là, des méthodes de test efficaces et rapides seront mises en place et permettront des matchs locaux avec des amateurs.

Considérant qu’Adam Silver a précisé qu’il donnerait un avis de huit semaines aux joueurs avant le début de la saison, le 1er décembre est hors du tableau et le 25 décembre est de moins en moins plausible. Pour l’instant, il faut se fier aux indices qui pointent vers un début de saison en 2021 – que ce soit janvier, février ou mars.

Il faut également considérer que le cap salarial risque d’être artificiellement maintenu pour les deux saisons, en demandant toutefois aux joueurs d’abandonner une partie de leur salaire à la NBA pour tout balancer.

La MLB l’a fait, la NFL le fait… Et la NBA risque fort probablement de réussir à s’organiser.

Image par défaut
Kevin Vallée
Kevin Vallée est le fondateur d'AlleyOop360, animateur de l'émission de radio au 91.9 Sports. Après plus de 6 ans d'expérience dans le monde du blog, il se lance dans les médias à la radio et sur les réseaux sociaux avec comme but de populariser le basketball.
Publications: 807