Top 10 : les meilleurs joueurs autonomes sans compensation – 10 à 6

La période des joueurs autonomes est à nos portes avec moins de quatre jours à faire avant l’échéance des contrats. Bien qu’il s’agisse d’une année relativement tranquille sur le marché, plusieurs joueurs de qualité pourraient changer d’adresse à partir de la semaine prochaine, y compris les cinq joueurs autonomes sans compensation (UFA) suivant.

10) Davis Bertans

Un typique late-bloomer, Bertans vient tout juste de connaître sa meilleure saison en carrière à l’âge de 27 ans. Le power forward letton a tiré avantage de la transaction qui l’a envoyé des Spurs aux Wizards, terminant la saison avec une moyenne de 15.4 points par match, sa première campagne de plus de 10 points par engagement. La formation de Washington a exprimé de l’intérêt à le ramener mais devrait avoir de la compétition.

9) Hassan Whiteside

Whiteside avait une mission à remplir en prenant la direction de Portland sur une année de contrat : pallier l’absence de Jusuf Nurkic du mieux possible afin d’augmenter sa valeur sur le marché. Maintenant que Nurkic est de retour pour les Blazers et que Whiteside a dépassé les attentes (15.7 PTS, 13.5 REB et 2.9 BLK par match), l’ancien du Heat et des Trail Blazers risque fort probablement de faire ses valises pour une deuxième année consécutive.

8) Joe Harris

Tout comme Davis Bertrans, Joe Harris a amorcé sa courbe de progression plus tard que la moyenne mais devient joueur autonome au moment parfait. En effet, le tireur d’élite vient de connaître sa meilleure saison en carrière à 28 ans avec 14.5 points par match tout en maintenant une efficacité impressionnante de 42.4% sur les tirs à trois points, ce qui en fait le meilleur marqueur de longue distance chez les joueurs autonomes.

7) Jordan Clarkson

Le garde de 28 ans a été l’une des meilleures acquisition de la date limite des transactions alors que Clarkson a joué un rôle important pour le Jazz après la perte de Bojan Bodganovic. Le plus important : Clarkson a fait taire les critiques quant à son efficacité en enregistrant des sommets en carrière en termes de 3PT% (36.8) et de FG% (45.4). Bref, une option intéressante pour les équipes qui n’ont pas les moyens de s’offrir Fred VanVleet.

6) Serge Ibaka

Le vétéran joueur de centre mérite sa place sur cette liste non pas parce qu’il risque de quitter Toronto mais tout simplement pour sa valeur en tant que joueur autonome. En effet, Ibaka est parmi les meilleurs UFA disponibles, c’est pourquoi on ne peut faire autrement que de le mentionner même si ses chances de rester avec les Raptors sont élevées. À 31 ans, le Congolais a surpris tout le monde avec sa meilleure saison offensive en carrière, ce qui pourrait très bien être répété la saison prochaine dans un rôle accru.

– Visiblement, AD est à LA pour y rester.

– James Wiseman sécurise sa place dans le top 5 du repêchage

Aux Dernières Nouvelles

Default image
Manuel Villeneuve
Diplômé de l'Université de Sherbrooke et adepte de statistiques avancées, Manuel souhaite partager sa passion du sport ainsi que son amour pour la rédaction à travers des textes soignés et approfondis.

Attitude Football Attitude Football