Malgré les cotes d’écoute de télévision à la baisse, les vues sur plateformes sociales battent des records pour la NBA

La saison de la NBA vient tout juste de prendre fin alors que nous serions normalement à quelques jours du début de la saison 2020-2021. La pandémie nous a offert du basketball vers la fin de l’été et les amateurs ont certainement été au rendez-vous, mais principalement sur les plateformes digitales…

Le compte Twitter FOS Insights a publié des données extrêmement intéressantes il y a quelques jours à propos du succès de la NBA sur les plateformes digitales et les médias sociaux. On apprend que la ligue a battu des records de trafic sur ses différentes plateformes numériques. Plus de 2,6 milliards de vues sur Instagram pour les vidéos, un milliard de vues combinées sur toutes les plateformes pendant la Finale de la NBA et 61 millions de vues sur YouTube pour la Finale.

Ces données sont fascinantes, mais parions que les réseaux de télévision ESPN et TNT qui détiennent les droits aux États-Unis pour la diffusion des matchs de la NBA ne sont pas heureux de voir ces chiffres. Rappelons que la finale entre les Lakers et le Heat a obtenu de médiocres cotes d’écoute chez nos voisins du Sud. Le problème demeure persistant à chaque année aux États-Unis : de moins en moins de gens regardent les matchs de la NBA en direct à la télévision.  

En défense à ces chiffres, la NBA n’est habituellement pas en action lors des mois d’août et de septembre. De plus, tous les sports majeurs sont revenus en même temps et le basket devait soudainement compétitionner aussi avec les éliminatoires de la LNH, la fin de saison de la MLB et le début de saison dans la NFL. 

La bonne nouvelle c’est que les gens s’intéressent toujours au basketball et la NBA n’arrêtera pas d’être populaire du jour au lendemain. Les amateurs consomment tout simplement le sport d’une autre façon en 2020. Les grands réseaux américains devront continuer de s’ajuster pour tenter de convaincre le téléspectateur de regarder le match en direct sur la chaîne télé plutôt que de se tourner vers le web.

Après tout, il se pourrait très bien que, dans un avenir rapproché, les cotes d’écoute ne veulent plus vraiment rien dire. Elles pourraient même disparaitre. Ce sont les chiffres sur les plateformes web qui deviendront la nouvelle norme afin de mesurer la popularité d’un match ou d’un produit comme celui de la NBA. De ce côté, la ligue s’en tire très bien!

Aux Dernières Nouvelles

Default image
Jean-Philippe Fournier

Attitude Football Attitude Football