Les Raptors pourraient jouer leurs matchs à domicile au Kentucky

Alors que la NBA planifie déjà le déroulement de la saison de 2021, l’interdiction de voyage des États-Unis vers le Canada pourrait venir compliquer les choses pour les Raptors de Toronto, l’unique franchise évoluant au nord de la frontière. Si la fermeture des frontières n’est pas levée d’ici le lancement de la prochaine campagne – prévu pour le mois de janvier ou février 2021 – la vague We the North pourrait frapper le Mid-West américain et se déplacer vers Louisville, pour y voir les Raptors y disputer ses rencontres « à domicile ».

Pour l’instant, c’est l’option qui est évaluée par la ligue et l’organisation torontoise, en prévision d’un tel scénario, selon les sources de Vincent Goodwill de Yahoo! Sports. Somme toute, l’idéal serait de pouvoir présenter des matchs au sein du Scotiabank Arena, mais il faut être préparé au pire.

Les Raptors emboiteraient le pas aux Blue Jays et au Toronto FC tandis que ces clubs étaient forcés à jouer leurs matchs à domicile dans la ville de Buffalo et de East Hartford, respectivement. La municipalité qui serait présentement en tête de lice serait celle de Louisville, au Kentucky, où le rouge des Raps s’emparerait du KFC Yum! Center, adapté pour accueillir du basketball de la NBA.

Cependant, Adam Silver et tous les acteurs importants au sein du circuit ont encore une longue liste de discussions à mener à terme et de décisions à prendre en vue de l’imminente saison; le dilemme des Raptors ne sera pas résolu expéditivement.

Tout de même, la nouvelle pourrait nous laisser croire que l’association a effectivement l’intention d’accueillir des partisans dans ses amphithéâtres – comme elle l’avait précédemment indiqué de façon implicite – ce qui pourrait davantage repousser le début du prochain calendrier régulier. Voulant toutefois éviter de terminer sa saison au début de l’automne, à nouveau, la NBA se doit de remédier aux problèmes qui se présentent à elle, et celui de sa franchise canadienne en est un de taille.

Comme tout ça n’est encore qu’au stade de discussion, nous attendrons les prochains développements du dossier, qui sont certains d’être intimement déterminés par l’évolution de la pandémie de la Covid-19, ainsi que les actions du gouvernement canadien. Si on se fie aux tendances actuelles, la frontière canado-américaine ne risque pas d’ouvrir ses portes aux voyageurs de sitôt.

Aux Dernières Nouvelles

Default image
Liam Houde
Liam est étudiant en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son but principal est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément important de la culture.

Attitude Football Attitude Football