Derrick Rose sait qu’il a eu une belle influence

L’un des plus beaux exemples d’une comeback story, Derrick Rose est entièrement conscient que son parcours a pu influencer son public de manière positive. Auteur d’une carrière en montagnes russes, il a dû braver les blessures graves pour demeurer de calibre et s’est bien repris dernièrement.

Élu MVP en 2011, Rose a été le plus jeune joueur de l’histoire de l’association à accepter cette récompense. Mais un incident dévastateur lui a coûté quelques années de carrière et son explosivité exceptionnelle sur le terrain. Aujourd’hui, il n’est même plus l’ombre de ce qu’il a déjà été – mais il demeure tout de même un vétéran fort respecté et apprécié de la communauté basket.

En entrevue avec Adidas, le point guard de 32 ans a offert une intéressante réflexion, lui qui entamera sa douzième campagne chez les professionnels l’an prochain.

« C’est ma douzième année. Je suis allé en enfer et en suit revenu. J’étais à terre. J’étais sorti [du terrain]. Mais l’histoire est plus grande que moi. »

– Derrick Rose

Cette histoire, c’est celle où il s’est remis de cuisants échecs à Cleveland et au Minnesota en 2018 pour ensuite se prendre en main les deux années suivantes, d’abord avec les Timberwolves puis avec les Pistons.

« Ma plateforme du basketball m’a donné la chance de toucher les autres d’une autre manière que je ne peux même pas expliquer. »

– Derrick Rose

Et il sait que son récit a le pouvoir d’en toucher plus d’un.

– Une paire Morant-Zion. On aime?

– John Wall s’entraîne avec des joueurs des Nets :

– Quel serait votre horaire?

Image par défaut
William Thériault
William est un véritable passionné d'actualité et d'information. Rêveur se démenant au quotidien, il a le journalisme pour vocation. Le sport, c'est son amour de jeunesse.
Publications: 827