Stephen A. Smith voit les Warriors comme principale menace au trône des Lakers

Stephen A. Smith est catégorique par rapport à plusieurs des opinions qu’il exprime dans le cadre de son émission First Take sur les ondes d’ESPN. Rien ne change donc pour l’analyste quand il en vient à sa sélection de la formation de l’Ouest de laquelle les Lakers devraient se méfier le plus. Il sacre les Warriors de Golden State comme la plus importante menace au titre de champion de la conférence occidentale, et appuie son point d’un argument intéressant.

La structure de son point de vue est, comme Stephen A. le mentionne, bien simple. Il base son argumentaire sur un fait parfaitement connu de l’amateur moyen de basketball; l’habileté incroyable au lancer que présente le backcourt des Dubs.

Selon l’analyste souvent controversé, Stephen Curry et Klay Thompson complètent le duo d’arrières qui tire le mieux le ballon de l’histoire du sport. Après ce qu’ont démontré les deux hommes au fil de leur carrière, Stephen A. Smith n’a fort probablement pas tord, en fait.

Néanmoins, est-ce suffisant pour faire des Splash Brothers et compagnie une équipe digne de la couronne de champions de l’Ouest à nouveau. La combinaison de leurs talents respectifs a été en mesure de réaliser cet exploit à plusieurs reprises dans le passé, mais est-ce justifié de faire l’argument qu’il s’agit ici d’une telle menace, en ne se basant seulement que sur cette rhétorique?

Peut-être que non, mais en 2020-2021, même si plusieurs formations de la même conférence mettront de l’avant des alignements redoutables, Golden State bénéficiera finalement de l’apport de son Big Three formé de Curry, Thompson et Green, tous en santé pour la première fois depuis plus d’un an.

De plus, l’atout que représente le deuxième choix total au repêchage de 2020 en est un d’incroyable importance puisqu’il pourrait signifier l’arrivée d’un joueur d’expérience parmi les rangs des Warriors, par le biais d’un échange, ou bien l’addition d’un espoir alléchant pour venir complémenter l’équipe.

Peu importe ce que décidera de faire l’état-major de la franchise de San Francisco, elle sera bien armée pour affronter les défis qui se présenteront à elle dans les prochaines années, même si ce défi porte le nom de LeBron James. Toutefois, avant de trop miser sur Golden State, il faut rappeler qu’une foule de clubs en conférence de l’Ouest aspirent aux grands honneurs, dès l’an prochain. Entre les Lakers, Clippers, Warriors, Nuggets, Rockets, Mavericks et le Jazz, la lutte sera féroce au sein de la plus rude des deux conférences. Nous verrons bien si Stephen A. avait raison d’avoir autant foie en les Splash Brothers

– Les Hawks seraient-ils prêts à sacrifier leur choix?

Image par défaut
Liam Houde
Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.
Publications: 969