Les Warriors ont l’intention de remplir leur aréna à 50% lors de la prochaine saison

La saison de la NBA approche à grands pas alors que plusieurs questions demeurent toujours en suspens. La ligue permettra à certaines équipes d’accueillir des spectateurs dans les gradins, mais selon les règles sanitaires en vigueur dans les différents états américains. Les Warriors de Golden State planifient déjà de remplir la moitié de leur aréna, soit 50% du Chase Center à San Francisco.

Des équipes comme les Lakers de Los Angeles ont pourtant déjà indiqué qu’elles ne permettraient pas de spectateurs pour le début de la saison, au moins. Pourquoi les Warriors prennent-ils cette décision? L’organisation californienne veut tester tous les joueurs, les partisans et les employés du Chase Center avant tous les matchs à domicile. Les partisans qui auront reçu un test négatif pourront assister à la rencontre.

Selon le propriétaire des Warriors, Joe Lacob, la NBA devra absolument avoir besoin de partisans dans les gradins très bientôt. La ligue ne pourra pas survivre si jamais la situation actuelle devait se prolonger à long terme.

« Je suis prêt à dépenser l’argent nécessaire pour tester notre personnel. C’est un problème très sérieux. Cela ne peut pas durer plusieurs années, car si cela devait durer plusieurs années, la NBA n’existerait plus. Vous ne pouvez pas maintenir cette ligue sans partisans. Vous pouvez le faire pendant un an, mais supposons que nous soyons encore dans cette situation l’année prochaine. Nous parlerons alors de dommages financiers très sérieux, pour beaucoup de gens. »

– Joe Lacob, propriétaire des Warriors de Golden State

Lacob est donc prêt à investir plus de 30 millions de dollars pour tester chaque personne qui mettra les pieds dans le Chase Center. Cette idée aurait même un surnom soit la « Operation DubNation ». Les partisans devront quand même porter le masque lors des matchs et la distanciation sociale devra être respectée dans la mesure du possible.

L’état de la Californie n’a toujours pas approuvé le plan des Warriors de Golden State, car la situation concernant la COVID-19 est toujours précaire là-bas. L’état prévoit toutefois une réouverture graduelle des lieux de rassemblements comme les restaurants, les bars et les cinémas au cours des prochaines semaines.

Joe Lacob pense aussi que cette initiative de tests rapides pourrait bien devenir la nouvelle norme à travers le monde du sport. Il est convaincu que son projet peut fonctionner très rapidement.

« Prouvons le concept. Utilisons notre argent, nos ressources, nos sept à huit mois de travail, notre expertise pour prouver le concept. C’est ce que j’essaie de faire comprendre à l’état, à la ville et au gouvernement. »

Il sera très intéressant de voir si le projet pourra fonctionner et si d’autres équipes suivront le pas par la suite. La saison s’amorcera le 22 décembre. Il ne reste plus beaucoup de temps pour l’organisation des Warriors afin de faire approuver le plan.

Aux Dernières Nouvelles

Image par défaut
Jean-Philippe Fournier
Publications: 302