Les gagnants et perdants du repêchage

Nous aimerions bien déclarer tout le monde gagnant à la suite du repêchage puisque la vie d’au moins 60 jeunes joueurs et celle de leur famille vient de changer à jamais. Malheureusement, avec tout gagnant vient un perdant et certaines équipes n’ont pas connu la soirée espérée hier soir.

Gagnants

76ers : Le nouvel état-major mené par Daryl Morey peut se féliciter d’un excellent premier repêchage. Seulement quelques heures après s’être débarrassés d’Al Horford et son contrat faramineux, les Sixers ont remporté l’encan d’un point de vue qualité/prix avec les sélections de Tyrese Maxey (13e sur mon tableau) au 21e rang et d’Isaiah Joe (33e sur mon tableau) en 49e place. En plus d’être de potentiels vols, ces deux jeunes francs-tireurs répondent directement aux besoins immédiats des 76ers. L’ancien entraîneur de Tyrese Maxey à Kentucky, John Calipari, a d’ailleurs dit que plusieurs équipes regretteront de l’avoir laissé glisser aussi loin.

Note : A

Warriors : Difficile de dire que les Warriors sont les gagnants de la journée après l’annonce de la blessure majeure subie par Klay Thompson. Malgré tout, l’état-major de Golden State a fait un boulot intraitable en soirée, conservant la 2e sélection de l’encan pour repêcher mon espoir #1, le centre de 7 pieds 1 pouce James Wiseman. Non seulement Wiseman a-t-il l’un des plus hauts potentiels de cette cuvée mais il risque également d’avoir un impact immédiat avec sa nouvelle formation, tout comme leur choix de 2e ronde Nico Mannion. En effet, plusieurs experts voyaient Mannion dans le top 40 et sa sélection au 48e rang est un coup de chance pour les Warriors, qui avaient justement besoin d’un point guard pour la deuxième unité.

Note : B+

Kings : Tout comme les 76ers, les Kings en étaient à leur premier repêchage sous la tutelle d’un nouveau directeur général et la formation de Sacramento peut se satisfaire du travail accompli hier soir. En effet, les Kings ont surpris bien des gens en tirant avantage d’une forte cuvée de guards malgré la présence de De’Aaron Fox et Buddy Hield, arrêtant la chute de Tyrese Haliburton au 12e rang du repêchage. La sélection de Haliburton représente l’un des meilleurs rapports qualité/prix de la soirée et bien qu’elle ne réponde pas aux besoins de l’équipe, les Kings ont réglé ce problème en repêchant l’ailier Robert Woodard (26e sur mon tableau) au 40e échelon.

Note : B

Grizzlies : La formation de Memphis ne possédait pas beaucoup de capital de repêchage et a tout de même réussi à sortir gagnante de cette soirée qui s’annonçait tranquille pour les Grizzlies. En transigeant avec les Celtics au 30e rang, les Grizz ont arrêté la chute de l’ailier Desmond Bane, qui figurait au 21e rang sur mon tableau personnel. Puis, au 2e tour, l’état-major de Memphis a de nouveau complété une transaction, cette fois avec les Kings pour la 35e sélection de l’encan, le big man Xavier Tillman. Les Grizzlies réunissent ainsi Tillman avec son ancien coéquipier de Michigan State Jaren Jackson Jr., au grand plaisir des deux anciens Spartans. Outre cette belle histoire, les Grizzlies ajoutent deux joueurs complets, énergétiques et passionnés qui seront prêts à contribuer immédiatement.

Note : B-

Perdants

Bulls : Fidèle à sa réputation, le nouveau directeur général des Bulls Arturas Karnisovas a fait les choses à sa manière et pour une rare fois, je dois le critiquer. En effet, la formation de Chicago a créé la première surprise de la soirée en repêchant Patrick Williams au 4e rang, un joueur que j’adore mais que je ne voyais pas sortir avant le 7e choix. Williams est le deuxième plus jeune joueur de cette cuvée et il y a évidemment possibilité que l’ailier de 19 ans se développe de manière incroyable. Ceci dit, personne ne s’attendait à ce qu’un tel risque soit pris aussi tôt dans la soirée et Williams a besoin d’être le joueur espéré puisque les Bulls n’ont fait que deux choix dans tout l’encan, l’autre étant un big man européen méconnu lors de la 2e ronde.

Note : C

Celtics : Les Celtics n’ont pas connu une mauvaise soirée, au contraire : ils ont réussi à ajouter deux joueurs qui cadrent très bien avec leurs besoins et leur identité. Ceci dit, les partisans de Boston s’attendait à plus d’agressivité de la part de Danny Ainge et son équipe, qui détenaient trois choix de 1er tour. Certes, Aaron Nesmith était le meilleur tireur à 3 points de cette cuvée mais il n’est pas le joueur le plus complet. Idem pour Payton Pritchard, que plusieurs ont qualifié de surprise au 26e rang. Pritchard sera un morceau important dès la saison prochaine sur la deuxième unité des Celtics, mais peut-il améliorer sa défensive de manière à pouvoir jouer des minutes importantes? Bref, une récolte qui répond aux besoins des Celtics mais qui ne risque pas de produire un joueur de niveau élite.

Note : C+

Jazz : En temps normal, je ne critiquerais pas une formation qui avait aussi peu de choix à sa disposition… mais après avoir utilisé leur 1er choix (27e au total) sur le centre Udoka Azubuike, il est légitime de se demander comment le Jazz a pu se satisfaire d’aussi peu. En effet, AUCUN mock draft n’avait Azubuike en 1ère ronde, ce qui porte à croire que l’état-major de Utah aurait pu transiger le 27e choix et aller chercher leur homme un peu plus tard tout en récoltant quelques sélections supplémentaires dans l’échange. Le choix de l’ailier Elijah Hugues en 2e ronde vient quelque peu sauver la mise, mais impossible d’effacer la mauvaise gestion du tableau démontrée en 1ère ronde.

Note : D+

– Gordon Hayward en voie de quitter Boston

– Les Warriors font l’acquisition de Kelly Oubre Jr.

Aux Dernières Nouvelles

Default image
Manuel Villeneuve
Diplômé de l'Université de Sherbrooke et adepte de statistiques avancées, Manuel souhaite partager sa passion du sport ainsi que son amour pour la rédaction à travers des textes soignés et approfondis.

Attitude Football Attitude Football