Les joueurs autonomes toujours sans domicile

Après trois jours et environ huit heures, le marché des joueurs autonomes a donné lieu à plusieurs surprises et signatures importantes en une très courte période de temps, mais voilà maintenant que la date de sa conclusion, le 1er décembre, se rapproche à toute allure. Pour mieux être guidés au travers des six jours restants au marché des joueurs autonomes, voici les noms des agents libres toujours sans domicile en date du 24 novembre 2020, au matin.

Il y a encore beaucoup de talent disponible.

Anthony Davis

Nous connaissons presque avec certitude les intentions de Davis, qui paraffinera fort probablement une nouvelle entente plus lucrative avec les Lakers de Los Angeles, après y avoir soulevé le Larry O’Brien dès sa première année. Étant éligible au « supermax » débutant à 35% du plafond salarial, AD pourrait se mériter de 40M$ à 50M$ par année pour les quatre prochaines campagnes.

Toutefois, considérant les récents contrats qu’a décidé d’endosser Rob Pelinka à L.A., l’équipe se retrouverait immédiatement dans lobligation de payer une taxe de luxe salée en prolongeant Anthony Davis. The Brow empêchera donc conséquemment à son club de bénéficier d’une marge de manoeuvre confortable en ce qui a trait à la profondeur du banc des Lakers.

Néanmoins, les rumeurs voudraient qu’il y ait tout de même environ 5% de chances que Davis opte pour un départ, peut-être vers les Bulls de Chicago… À suivre.

Brandon Ingram

Repêché en 2016, Ingram n’a jamais été rémunéré à une fréquence annuelle plus élevée que 7,26 millions de dollars. En 2020-2021, il est temps pour l’All-Star de passer à la banque, et le joueur autonome sous restriction devrait être présenté à une offre maximale de la part des Pelicans d’ici peu.

Dans ce cas-ci, il est presque impossible que la Nouvelle-Orléans laisse partir son jeune small forward en pleine floraison, puisque la franchise de la Louisiane a le contrôle sur son destin – au moins, pour la prochaine saison – elle qui égalera n’importe quelle offre qui lui sera avancée.

Si les deux partis souhaitent s’engager pour cinq ans avec un salaire maximal, BI pourrait suivre dans les pas de Donovan Mitchell et Jayson Tatum en acceptant plus de 160 millions sur une demi-décennie, avec un maximum de 195 millions grâce à une option de joueur.

Isaiah Thomas

Le point guard a complété sa dernière escale à Washington, en 2019-2020, là où il a joué 40 matchs, souvent en tant que partant. Les Wizards l’ont peut-être laissé partir avant la création de la bulle d’Orlando, mais la carrière de l’ancienne vedette n’est pas terminée pour autant.

À 31 ans, IT est toujours à la recherche de son prochain chez-soi et, selon ce qu’il communique par le biais de son compte Twitter, il est prêt à revenir avec plus d’impact que jamais. Une formation recherchant un soutien offensif sur la deuxième unité a intérêt à jeter un coup d’œil dans la direction de Thomas; il présente une rapport qualité-prix fantastique.

Hassan Whiteside

Certainement le meilleur joueur de pivot toujours disponible sur la table, il est surprenant de voir que l’athlète de 7 pieds soit toujours sans domicile, à ce point-ci de l’entre-saison. Ça ne devrait pas tarder, cependant, il devrait signer très bientôt, et si Portland ne veut pas l’accueillir à nouveau, le bruit qui court veut que ce soit les Hornets qui se l’approprieront.

Le gaillard qui prendra peut-être une coupure massive dans le cadre de son prochain contrat pourrait représenter une aubaine, lui qui récoltait en moyenne 15.5 PTS, 13.5 REB et 3 BLK par match dans l’uniforme des Trail Blazers.

Andre Roberson

L’ailier ayant évolué avec le Thunder toute sa carrière est connu comme un défenseur hors-pair, certes, mais Roberson n’a participé qu’à sept rencontres de la NBA depuis 2017. Lors de ces apparitions, il n’a rien démontré d’exceptionnel. Toutefois, une équipe du circuit devrait lui offrir une chance bientôt. Tout comme Whiteside et Thomas, il présente un grand upside.

Ces cinq noms représentent certaines des meilleures options sans contrat parmi ce bassin d’agents libres, l’un des plus faibles des récentes années. Par contre, il y a encore plusieurs autres joueurs à travers la ligue qui sont à la recherche d’un emploi.

Liste mise à jour le 24 novembre 2020 à 14h00

  • Ante Zizic
  • Anthony Tolliver
  • Brandon Knight
  • Bruno Caboclo
  • Caleb Swanigan
  • Cheick Diallo
  • Chris Chiozza
  • Courtney Lee
  • Dion Waiters
  • Demarre Carroll
  • Emmanuel Mudiay
  • Ersan Ilyasova
  • Evan Turner
  • Frank Jackson
  • Frank Kaminsky
  • Gary Payton II
  • Glenn Robinson III
  • Ian Mahinmi
  • Jamal Crawford
  • Jared Dudley
  • JJ Barea
  • John Henson
  • Jordan McRae
  • JR Smith
  • Kyle Korver
  • Kyle O’Quinn
  • Malcolm Miller
  • Marco Belinelli
  • Michael Kidd-Gilchrist
  • Noah Vonleh
  • Quinn Cook
  • Reggie Jackson
  • Rondae Hollis-Jefferson
  • Shabazz Napier
  • Shaquille Harrison
  • Skal Labissière
  • Taj Gibson
  • Thabo Sefolosha
  • Thon Maker
  • Treveon Graham
  • Troy Daniels
  • Tyler Johnson
  • Tyson Chandler
  • Wayne Ellington
  • Wilson Chandler
  • Yogi Ferrell

Avec déjà 90% des places en NBA occupées, la grande majorité des noms au sein de cette liste devront rejoindre les rangs de la G League ou tenter leur chance outre-mer (ou prendre leur retraite, dans certains cas). Le marché fermera le 1er décembre prochain, lorsque les camps d’entraînement ouvriront afin de laisser place au prochain calendrier régulier de la NBA qui sera inauguré le 22 décembre.

LeBron James fête ses 36 ans contre les Spurs de San Antonio ce soir.

– L’organisation des Raptors dévoile son nouvel uniforme City Edition, en même temps d’officialiser la signature de Fred VanVleet :

– Montrezl Harrell laisse présager que les Clippers ne voulaient plus de lui :

– Serge Ibaka a dit au revoir aux partisans des Raptors avec un message touchant, inspirant et très classe (cliquer sur le lien pour l’intégralité) :

– Une flèche pas trop subtile lancée envers le propriétaire des Suns :

– Kelly Oubre Jr. a une très haute estime de lui-même :

– Milos Teodosic a une vision du jeu incomparable :

– Steph était en larmes lorsqu’il a appris la nouvelle pour Klay Thompson :

Quelques récentes signatures :

Aux Dernières Nouvelles

Image par défaut
Liam Houde
Liam est étudiant en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son but principal est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément important de la culture.
Publications: 637