Top 3 : les équipes qui ont gagné la saison morte

Cette chronique en deux parties analysera d’abord les gagnants de la saison morte, puis les perdants demain. Voici les trois équipes qui ont dominé le mois de novembre :

3) SUNS

Ajouts notables : Chris Paul, Jae Crowder, Jalen Smith (R), E’Twaun Moore.

Départs notables : Kelly Oubre Jr., Ricky Rubio, Aron Baynes.

La formation de Phoenix n’a pas été la plus active sur le marché des joueurs autonomes mais l’acquisition de Chris Paul suffit. En effet, les Suns frôlaient déjà la fine ligne qui sépare les dernières équipes à faire les séries et celles qui manquent la coupure de justesse et maintenant qu’ils ont un excellent point guard d’expérience aux côtés de Devin Booker, les Suns ressemblent à l’une des huit meilleures équipes de l’Ouest. Du côté des joueurs de soutien, Jae Crowder est une acquisition intéressante pour combler le manque de profondeur aux positions de forwards et le choix de Jalen Smith au 10e rang du repêchage pourrait s’avérer une amélioration par rapport à Aron Baynes à la position de centre.

2) HAWKS

Ajouts notables : Bogdan Bogdanovic, Danilo Gallinari, Onyeka Okongwu (R), Kris Dunn, Rajon Rondo.

Départs notables : Vince Carter, De’Andre Bembry, Dewayne Dedmon, Damian Jones.

Trae Young avait été clair avec l’état-major des Hawks : le jeune homme n’a pas la patience d’attendre plusieurs années avant de participer aux éliminatoires. Le directeur général Travis Schlenk a donc mis les bouchées doubles pendant la saison morte, procédant à plusieurs signatures importantes. En plus d’améliorer leur profondeur et leur expérience avec Danilo Gallinari et Rajon Rondo, les Hawks ont fait des efforts considérables pour entourer Trae Young avec de bons éléments défensifs (Okongwu, Bogdanovic, Dunn). Bref, il est légitime de se demander si la reconstruction des Hawks est trop précipitée, mais chose certaine, la formation d’Atlanta se battra pour une place en séries dès la saison prochaine après avoir terminé au 14e rang dans l’Est l’an dernier.

1) LAKERS

Ajouts notables : Montrezl Harrell, Dennis Schroder, Wesley Matthews, Marc Gasol.

Départs notables : Dwight Howard, JaVale McGee, Rajon Rondo, Danny Green, Avery Bradley.

Les Lakers ont complété seulement quelques signatures mais ont été l’équipe la plus efficace pour rafraichir leur première unité tout en améliorant leur profondeur, et ce, après avoir gagné le championnat en 2020. Injuste? Non. Difficile à avaler pour le reste de la NBA? Absolument.

Rob Pelinka a fait un travail de maître et peu importe ce que l’on pense de la nouvelle Super-Team de la NBA, il est inévitable de donner du crédit aux gestes suivants : remplacer Dwight Howard par Montrezl Harrel, Rajon Rondo par Dennis Schroder et Danny Green par Wesley Matthews. Marc Gasol n’est peut-être pas une amélioration par rapport à JaVale McGee mais pour ce qui est du reste, chapeau.

Aux Dernières Nouvelles

Image par défaut
Manuel Villeneuve
Publications: 462